Baleine ou monstre du Loch Ness ? Après le passage de la tempête Ciara, un gigantesque squelette a été découvert sur une plage écossaise

1 999partages

Cap aujourd'hui sur le nord-ouest de l'Écosse où la dépouille d'un gigantesque animal a suscité bon nombre de commentaires tous aussi farfelus les uns que les autres.

La découverte d’un gigantesque squelette sur une plage écossaise, après le passage de la tempête Ciara, a relancé (avec humour) les spéculations quant à l’existence du mythique monstre du Loch Ness.

Une photo de cette carcasse décomposée a été publiée le 9 février dernier sur la page Facebook Fubar News - qui relate les actualités de la région d’Aberdeen, ville située au nord-ouest de l’Écosse - avec la légende suivante : « Je suis tombé sur cette étrange créature aujourd’hui, près d’Aberdeen, une idée de ce que ça pourrait être ? ».

Il n’en fallait pas plus pour que de nombreux utilisateurs du célèbre réseau social établissent un lien avec le célèbre monstre qui a alimenté les fantasmes les plus fous il y a plusieurs décennies.

Bien qu’un témoin affirme avoir déjà aperçu ce squelette dans les environs bien avant la tempête, beaucoup d’Écossais ont préféré s’amuser de la situation en évoquant la dépouille de la créature légendaire du Loch Ness.

Déjà évoqué dans un récit hagiographique datant du premier millénaire avant notre ère, ce monstre aquatique, que l’on présente généralement sous les traits d’un gigantesque serpent de mer - ou un plésiosaure - est supposé avoir été aperçu dans le lac du Loch Ness, situé dans la région des Highlands en Écosse.

L’intérêt pour cet animal légendaire a connu un net regain dans les années 1930 lorsque la région a commencé à construire des infrastructures touristiques afin de tirer profit de ce mythe invérifiable, permettant ainsi aux enquêteurs en herbe de rechercher des traces de la créature.

En 1934, un cliché, publié dans le Daily Mail et attribué à un chirurgien nommé Robert Kenneth Wilson, fit le tour du monde et relança les très nombreuses théories sur sa supposée existence.

L’auteur de la photographie n’avouera que bien des années plus tard, en 1975, que le cliché était en réalité un faux et qu’il s’agissait d’un canular.

Ces dernières années, l'hypothèse que la bête était une anguille géante ayant réellement existé a souvent été avancée, sans que l'on puisse en avoir des preuves concrètes.

Source : Fubar News
Plus d'articles