Bangladesh : ce photographe aide les enfants travailleurs à changer de vie en les scolarisant

854partages

Les années passent et malheureusement la situation des enfants travailleurs au Bangladesh ne s’améliore pas. En effet, on estime qu’environ 4 millions d’entre eux travaillent quotidiennement plutôt que d’aller à l’école pour recevoir une éducation et commencer un apprentissage.

Crédit : GMB AKASH

À voir aussi

Depuis plus de 20 ans, le photographe local GMB Akash, particulièrement engagé socialement, a fait le choix de mettre en lumière les atrocités auxquelles la jeunesse de son pays doit faire face. Pour cela, il immortalise les enfants en train de travailler pendant de longues heures et espère lutter contre ce fléau qui ne semble pas s’arranger malgré l’illégalité du travail infantile au Bangladesh. Le problème, c’est que l’immense majorité d’entre eux sont généralement ignorés par les autorités qui ne font rien pour que cette réalité alarmante cesse au plus vite.

Mais après près de deux décennies à photographier ses jeunes âmes en peine, Akash a fait le choix d’aller encore plus loin et de leur tendre la main de manière concrète pour les sortir de là. « Je pouvais voir que les jeunes individus sur mes photos étaient dans le même état désespéré bien des années plus tard. Ma mission et mon but étaient de changer la vie de ces personnes que j'ai photographiées. Je voulais leur rendre quelque chose de ce que j'avais reçu. J’ai essayé avec ferveur de trouver un moyen d'aider ces belles personnes à changer leur vie » a-t-il expliqué à nos confrères de My Modern Met. Et c’est ce qu’il a fait.

Crédit : GMB AKASH

Une compensation financière pour les parents

Le problème que rencontre souvent les familles qui souhaitent scolariser leur enfant plutôt de les envoyer travailler et qu’elles ne peuvent pas se passer de l’argent qu’ils rapportent. Alors pour réussir son pari et permettre aux enfants d’avoir une seconde chance dans la vie en prenant un nouveau départ, Akash a eu une idée : aider les familles à compenser la perte de revenus de leurs enfants. Et finalement, à force de persévérance, il a pu sortir de nombreux enfants des usines et des champs de briques afin de les envoyer à l'école.

Pour partager son bonheur et montrer au monde entier que tout est possible et qu’il ne faut jamais cesser de croire en ses rêves, il a souhaité photographier à nouveau les enfants une fois qu’il avaient fait leurs premiers pas en classe. Et le moins que l’on puisse dire, c’est qu’ils sont totalement transformés. C’est un vrai bonheur de voir le sourire sur leur visage. Un grand bravo à GMB Akash pour sa générosité et sa solidarité sans faille qui ont sans doute permis de sauver des dizaines voire des centaines d’enfants.

Crédit : GMB AKASH

Crédit : GMB AKASH

Crédit : GMB AKASH

Crédit : GMB AKASH

Crédit : GMB AKASH

Crédit : GMB AKASH

Crédit : GMB AKASH

Crédit : GMB AKASH

Crédit : GMB AKASH

Crédit : GMB AKASH

Crédit : GMB AKASH

Crédit : GMB AKASH

Crédit : GMB AKASH

Crédit : GMB AKASH

Crédit : GMB AKASH

Crédit : GMB AKASH

Crédit : GMB AKASH

Crédit : GMB AKASH

Source : My Modern Met
Plus d'articles
À lire aussi