La première Barbie trisomique dévoilée par Mattel

Le groupe Mattel a annoncé la sortie d'une poupée Barbie à l'effigie d'une personne atteinte de trisomie 21. Zoom.

La poupée Barbie signée Mattel à la chevelure blonde qui a marqué toute une génération, a bien évolué. Et pour cause. L'entreprise qui doit sa réputation à la création de nombreuses poupées en plastique a frappé fort en terme d'inclusivité.

Crédit : Mattel

Un groupe qui se réinvente

Après avoir sorti une poupée noire ou encore une poupée aux traits asiatiques et même une poupée en situation de handicap, cette fois-ci Mattel a lancé une Barbie à l'effigie d'une personne porteuse de trisomie 21. Une poupée conçue en collaboration avec la National Down Syndrome Society (NDSS), une organisation américaine dédiée aux personnes trisomiques. Dès l'été 2023, cette nouvelle poupée sera disponible en ligne et en magasin.

 
Crédit : Mattel

Dans un communiqué, Lisa McKnight, responsable de la marque Barbie, a déclaré : “Notre but est de permettre à tous les enfants de se retrouver dans Barbie, mais aussi de les encourager à jouer avec des poupées qui ne leur ressemblent pas”. Mais alors à quoi ressemble la poupée ? Sur ce modèle, la poupée Barbie possède par exemple un torse plus long. Elle a également des yeux en amande et sa taille a aussi été réduite. Des caractéristiques physiques présents chez les personnes atteintes de trisomie 21.

Pour mettre en lumière cette démarche, le groupe a sélectionné plusieurs ambassadrices européennes atteintes de trisomie 21. Éléonore Laloux, autrice et conseillère municipale déléguée à la transition inclusive et au bonheur à Arras, a accepté ce rôle pour représenter la poupée en France. Comme le précise Huffington Post, Ellie Goldstein, le mannequin britannique et Enya, le mannequin et influenceuse néerlandaise, ont aussi été choisies pour mettre en valeur la Barbie.

Depuis 2016, et suite à une baisse majeure des ventes de la fameuse poupée Barbie blonde, le groupe Mattel a décidé de revoir sa stratégie et a lancé une série de poupées représentatives des femmes, des hommes et de tous les genres, de notre société. Ainsi, on retrouve des Barbie plus enrobées, très fines, avec plusieurs types de carnation, ou même en situation de handicap. On est donc loin du stéréotype prédéfini de la Barbie des années 1990. Alors, qu’en pensez-vous ?

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par MATTEL (@mattel)

Source : 20 Minutes
VOIR TOUS LES COMMENTAIRES

author-avatar

Au sujet de l'auteur : Ava Skoupsky

Après plusieurs années au sein de grandes rédactions, Ava a choisi de parcourir le monde tout en vivant de sa passion : le journalisme web. En tant que journaliste free-lance et passionnée par l’univers lifestyle, elle a à cœur de traiter au mieux l’actualité. Au travers de ses voyages et expériences, elle cherche à dénicher les meilleurs sujets pour les lecteurs de Demotivateur. Son but ? Informer et divertir.