Bloqué par la neige sur une autoroute, un chauffeur distribue sa cargaison de pains aux automobilistes

Bouton whatsapp

En début de semaine, des automobilistes pris au piège dans une tempête de neige sont restés le ventre vide pendant des heures. Par chance, ils ont pu se nourrir grâce un élan de générosité.

Lundi 3 janvier, une tempête de neige s’est abattue sur l’État de Virginie (États-Unis), bloquant au passage des centaines d’automobilistes sur l’autoroute I-95. En effet, un manteau de neige, le verglas et les chutes d’arbres ont provoqué l’arrêt du trafic durant plus de 24 heures.

Crédit Photo : Reuters

Après avoir passé plusieurs heures sans manger, les naufragés de la route ont pu se substanter grâce un élan de solidarité. En effet, un chauffeur pris également au piège dans la tempête a distribué sa cargaison de pain de mie à ses compagnons d’infortune.

Crédit Photo : Casey Holihan

Tout a commencé dans la matinée du mardi 4 janvier lorsque Casey Holihan et son mariont aperçu un camion de livraison d’une marque de boulangerie industrielle : « Nous étions affamés. Les gens autour de nous étaient en difficulté, eux aussi. Nous entendions des bébés pleurer », a indiqué la jeune femme au Washington Post.

Le propriétaire de la boulangerie autorise le chauffeur à distribuer du pain

À ce moment-là, cela faisait environ 16 heures que le couple était bloqué dans sa voiture. Tiraillés par la faim, les époux ont décidé de contacter le siège social de la boulangerie. Au téléphone, ils ont demandé s’ils pouvaient récupérer le pain à l’intérieur du camion.

Crédit Photo : Casey Holihan

Contre toute attente, Casey et son compagnon ont obtenu le feu vert de Chuck Paterakis, l’un des propriétaires de l’entreprise. En parallèle, ce dernier a téléphoné à son chauffeur pour lui indiquer la démarche à suivre : donner deux sachets de pain aux automobilistes bloqués.

Crédit Photo : Casey Holihan

Le couple, le chauffeur et un petit groupe de volontaires ont distribué 300 sachets de pain pendant plus d’une heure. Pour ce faire, ils n’ont pas hésité à s’aventurer sur la route verglacée.

Finalement, tous les conducteurs ont pu reprendre la route en début d’après-midi. C’est le cas de Casey et son partenaire. Ces derniers ont mis environ 35 heures pour parcourir 640 kilomètres.

Crédit Photo : Casey Holihan

Bouton whatsapp
À découvrir aussi