Canada : un photographe parvient à immortaliser une chouette lapone camouflée contre un arbre

1 696partages

Au Canada, en Colombie britannique plus exactement, un photographe passionné de nature est parvenu à capturer des clichés saisissants d’une chouette lapone. Cette dernière a la capacité de se fondre dans le décor sans être aperçue par les curieux. Cette fois-ci, la chouette n’est pas passée à côté de l’objectif du photographe.

La chouette lapone. Crédit : James S. Batuigas.

James S. Batuigas, 45 ans, est photographe depuis onze ans à Burnaby, en Colombie britannique. Fasciné par la nature et ses trésors, James S. Batuigas n’hésite pas à prendre régulièrement sa voiture et conduire pendant cinq heures pour se rendre sur son lieu préféré.

« En tant que photographe, j’adore sortir et profiter de ce que la nature nous apporte, raconte-t-il au Daily Mail. C’est toujours relaxant et vous pouvez toujours trouver un moment de paix avec la nature. J’adore le défi de rechercher à chaque fois différentes espèces de hiboux », ajoute le photographe.

James S. Batuigas avait en effet une idée derrière la tête. « J’avais l’intention de chercher la chouette lapone ce jour-là. Je conduisais sur une route forestière à la recherche de cette espèce, scrutant chaque arbre dans l’espoir d’en trouver une à midi, là où elles se reposent habituellement. » James attendit alors patiemment.

Une chouette lapone qui se camoufle contre un arbre

Crédit : James S. Batuigas.

L’heure de la récompense sonna enfin après des recherches infructueuses : « [...] Tout à coup, dans le coin de mon œil, j’ai remarqué quelque chose qui bougeait dans le tronc de l’arbre. C’est là que j’ai réalisé que c’était la chouette savamment confondue avec l’écorce de l’arbre », s’est réjoui James.

La chouette lapone est un oiseau de proie que l’on retrouve en Eurasie et en Amérique du Nord. Malgré sa longueur record, 60 à 80 centimètres de long, faisant d’elle la plus grande espèce de chouette au monde, la chouette lapone n’est pas facile à trouver.

Grâce à son pelage gris et ses taches plus sombres, la chouette lapone peut ainsi se camoufler. Une façon pour elle de chasser, de jour comme de nuit, ses proies sans être remarquée mais aussi d’éviter d’attirer le regard vers elle. Ce jour-là néanmoins, la chouette lapone n’a pu éviter l’appareil de James.

Publiés ensuite sur les réseaux sociaux de James, les clichés de la chouette se confondant parfaitement dans le décor ont enthousiasmé les internautes. Chacun s’est pris au jeu de trouver la chouette sur les photos qui ont été ‘likées’ 90 000 fois.

Un bon exercice pour les yeux qui devient très difficile lorsque la chouette est de profil. Mais lorsqu’elle se tourne vers l’objectif, ses grands yeux ronds laissent deviner la silhouette qui la dessine.

Crédit : James S. Batuigas.

Crédit : James S. Batuigas.

Crédit : James S. Batuigas.

Source : Daily Mail
Plus d'articles
À lire aussi