Une rétrospective des Guignols de l'Info pour rendre hommage à Jacques Chirac

Par
2 118
Partages
inscription newsletter

Newsletter

partager sur twitter

Partager sur Twitter

L’émission culte des « Guignols de l’Info », disparue de l’antenne depuis 2018, va ressortir des cartons pour rediffuser les meilleurs moments de la marionnette de Jacques Chirac.

Au sommet de sa carrière politique, la popularité de Jacques Chirac a été grandement servie par sa marionnette, qui a fait de lui un personnage cool et drôle aux yeux des Français.

Devenu l’une des icônes des Guignols de l’Info, Jacques Chirac est indissociable de l’émission au même titre que le présentateur PPDA.

En effet, à travers les années, la marionnette de l’ancien président est devenue mythique grâce à de nombreuses punchlines et gimmicks qui ont fait le sel de l’émission. Tout d’abord en 1993, son célèbre « Putain deux ans ! » qui démontrait son impatience d’accéder à l’Élysée, ainsi que son fameux slogan de campagne « Mangez des pommes ! ».

Par ailleurs, cette expression inventée par les auteurs des Guignols a été repris par son équipe de campagne en 1995, et aurait, selon certains, contribué à augmenter sa popularité. À l’époque, Bruno Gaccio, l’un des auteurs de l’émission, déclarait d’ailleurs avec humour à Libération : « Quand je pense qu’on a fait élire Chirac et qu’on n’est pas même pas ministres. On s’est fait niquer ! »

Toujours en 1995, le surnom de « couille molle » donné à Edouard Balladur, son adversaire aux primaires, reste également ancré dans les mémoires. Sa relation avec sa femme Bernadette Chirac, qu’il appelle constamment « maman » ou encore la fameuse phrase «le monsieur te demande!» à l’encontre d’un Valéry Giscard d’Estaing, vieux et dur de la feuille, font partie des incontournables.

Sa passion pour la tête de veau, la bière et le sumo ont été aussi grandement mis en lumière, faisant de lui un Français comme un autre. 

Un peu plus tard, les Guignols de l’Info avaient grimé Chirac en super-héros masqué surnommé « Super Menteur » pour dénoncer la morale subversive de l’homme politique qui, on le rappelle, a été condamné pour « détournements de fonds publics » après sa présidence. Par ailleurs, son statut d'immunité et d'intouchable lorsqu'il était président était illustrée dans l'émission par la drôle d'expression "chat-bite" de Chirac, restée aussi dans les moeurs, qu'il faisait constamment à ses adversaires qu'il attaquait.

Même après son retrait de la vie politique, sa marionnette restait un consultant incontournable pour analyser l’actualité, toujours avec sa gouaille et son franc-parler.

Pour lui rendre hommage, Canal + va donc proposer, ce vendredi dans l’émission « Clique » de Mouloud Achour, à 20h35, une rétrospective des meilleurs moments de la marionnette de Jacques Chirac, pour notre plus grand plaisir.

Commentaires