Une entreprise développe un avion solaire capable de voler pendant 90 jours sans se poser

La marine américaine est en train de mettre au point un avion sans équipage capable de rester en l'air pendant 90 jours d'affilée grâce à d'énormes panneaux solaires placés sur chacune de ses ailes. Une telle innovation technologique serait une grande avancée dans le domaine de l’aviation.

Crédit : Skydweller Aero

À voir aussi

L'avion, baptisé « Skydweller » et construit par la société aérospatiale américano-espagnole Skydweller Aero, pourrait permettre à la marine de garder un œil sur les mers environnantes tout en escortant des navires pendant des mois, ce qui constituerait un progrès majeur pour les avions fonctionnant aux énergies renouvelables. En effet, les avions de ce type utilisés actuellement ne disposent pas d’une telle autonomie et ce facteur devrait changer beaucoup de choses.

L'appareil s'inspire largement du Solar Impulse 2, un avion solaire avec équipage qui a fait le tour du monde en 2015 et 2016. L’entreprise en charge du projet a tout de même pris le soin de travailler la conception de l'avion en supprimant notamment le siège du pilote, ce qui offre une meilleure capacité d'espace pour stocker des charges utiles plus importantes. Une multitude d’autres améliorations, modifications et ajustements ont également été entrepris.

Le Skydweller a une envergure de 72 mètres et ses grandes ailes sont entièrement recouvertes de cellules photovoltaïques capables de générer jusqu'à 2 kilowatts d'énergie au maximum de leur puissance. Au total, cela se concrétise par une surface de 270 mètres carrés de panneaux solaires. Selon plusieurs sources concordantes, l’avion pourrait aussi contenir environ 500 kilos d'équipements ou de marchandise, ce qui là encore constitue une amélioration significative par rapport aux appareils volant actuellement grâce aux énergies renouvelables. Le constructeur prévoit également d'équiper le Skydweller de piles à combustible à l'hydrogène afin d'augmenter ses performances ou de servir d'appoint en cas de mauvais temps.

Crédit : Skydweller Aero

Crédit : Skydweller Aero

Un avion qui donne beaucoup d’espoir

« Nous suivons notre plan pour tester le vol autonome, puis le décollage autonome, puis l'atterrissage autonome et enfin notre premier vol entièrement autonome. Une fois que tout cela aura été prouvé, nous passerons aux tests de longue endurance avec l'objectif de fonctionner pendant plus de 90 jours » a déclaré Robert Miller, PDG de Skydweller Aero, à nos confrères de New Scientist. John Parkes, cofondateur de Skydweller Aero, a ajouté : « pour nous, voler 90 jours avec un seul appareil, cela représente un décollage et un atterrissage contre des centaines en temps normal, le calcul est donc vite fait. »

La marine américaine utilise actuellement des drones beaucoup plus grands qui peuvent rester en l'air pendant seulement 30 heures lors de patrouilles maritimes. Des avions capables d'effectuer des vols plus longs pourraient toutefois s'avérer particulièrement utiles pour un plus large éventail de missions, qu’elles soient militaires, humanitaires ou scientifiques.

Source : Futurism