Ce PDG diminue son salaire de 90% pour augmenter ses employés et triple son chiffre d'affaires

5 066partages

Il y a six ans, le PDG d’une société américaine avait fait le choix de diminuer son salaire pour augmenter les salaires de ses employés. Aujourd’hui, son entreprise et ses collègues se portent à merveille grâce à sa décision.

Dan Price n’est pas un PDG comme les autres.

Depuis 2004, ce PDG américain dirige la société Gravity Payments, une entreprise spécialisée dans le processing de cartes de crédit. En 2015, le jeune homme avait le choix de diminuer son propre salaire de 90 % pour augmenter ses employés.

Crédit Photo : danpriceseattle

À cette époque, le chef d’entreprise gagnait environ 1 million de dollars par an. Il a abaissé son salaire pour mettre en place un salaire minimum de 70 000 dollars annuels pour l’ensemble de ses salariés.

Six ans après, l’entreprise est plus que florissante

Sans surprise, sa décision avait été vivement critiquée par les médias spécialisés dans l'économie et autres magnats de la finance. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que ces derniers se trompaient lourdement.

Aujourd’hui, le PDG - qui touche le même salaire que ses collègues - est à la tête d’une entreprise florissante. En effet, son chiffre d’affaires a triplé et ses équipes se sentent engagées au travail.

De plus, il existe plus de propriétaires au sein de la société et les épargnes-pension ont doublé. Vous l’aurez compris, la stratégie de Dan Price améliore le bien-être de ses employés.

Crédit Photo : danpriceseattle

Une employée est à l’origine de l’augmentation des salaires

Au mois de juillet dernier, l’entrepreneur s’est livré à quelques confidences sur sa page Twitter. Dans un long thread intitulé « Comment j’ai appris à être un meilleur patron », il explique les raisons qui l’ont poussé à adopter cette décision radicale.

« Il y a sept ans, j’ai trouvé un manuel de formation McDonald’s sur le bureau d’une employée prénommée Rosita. Elle suivait une formation pour devenir manager là-bas car elle n’arrivait pas à s’en sortir avec son salaire. J’ai décidé de la convoquer dans mon bureau », a-t-il indiqué sur le réseau social.

Avant d’ajouter : « Elle cachait le livre car elle pensait que son second travail la ferait renvoyer (…) Elle quittait le bureau à 17 heures et travaillait secrètement de 17h30 à 23 heures tous les soirs de la semaine ».

Dan Price et Rosita. Crédit Photo : danpriceseattle

Le PDG ignorait que son employée remboursait une dette étudiante à hauteur de 30 000 dollars par an. Ce dernier a décidé d’aider la jeune femme en lui augmentant son salaire de 10 000 dollars. De son côté, Rosita s’est engagée à réaliser des tâches supplémentaires.

« Elle a quitté son deuxième emploi, a déménagé de son appartement miteux et a profité de son temps libre pour voir ses amis. Sa santé mentale s'est améliorée, tout comme ses performances professionnelles », a confié Dan Price.

Ce coup de pouce généreux a permis à Rosita de faire ses preuves. Conséquence : elle a obtenu une promotion au poste de directrice des opérations. De son côté, le chef d’entreprise s’est mis en tête d’aider tous ses salariés :

« L'étincelle s'est allumée : et si on faisait ça pour tout le monde ? Depuis, notre productivité et nos revenus ont triplé (…) Écoutez vos employés, faites-leur confiance, récompensez-les. Ce sont eux qui sont responsables de la réussite d'une entreprise, pas les PDG », a-t-il indiqué.

En guise de remerciement, les employés lui ont acheté une voiture de la marque Tesla.

Crédit Photo : danpriceseattle

Source : Bored Panda