Ce photographe met en scène la grandeur de la nature face à la petitesse de l'être dans des paysages sublimes

3 544partages

Gustav Willeit est un photographe italien qui met en perspective l'immensité de la nature, à travers des paysages sublimes, face à la petitesse de l'être humain. Les résultats de son travail sont présentés dans sa série intitulée PERAT II.

La photographie est une passion et chacun y a son penchant. Si certains ont le plaisir de prendre en photo les animaux, d’autres se réjouissent de photographier la nature. Gustav Willeit fait partie du deuxième lot. Il aime prendre des clichés de la nature, les paysages en particulier.

Dans ses photos, on retrouve des paysages de montagnes gigantesques des Dolomites italiennes ou bien de vastes mers glaciaires de l'Islande. Sur chaque photo il présente une silhouette humaine en solo, représentant la fragilité de l'humanité face à l'immensité imposante de la nature.

Crédit photo : Gustav Willeit

Crédit photo : Gustav Willeit

Crédit photo : Gustav Willeit

Crédit photo : Gustav Willeit

Ses angles de prises de vue sont pris de sorte à ressortir un sentiment unique d’évasion dans un vaste monde. Chaque plan fascinant encadre une silhouette humaine au loin, dos au spectateur.

La personne est souvent photographiée au pied d'une montagne brumeuse ou au bord d'une falaise, montrant sa petite taille par rapport aux paysages environnants et impressionnants. « Les montagnes, représentées dans leur architecture de variantes incroyables et de nuances chromatiques infinies, dévoilent un autre élément essentiel mais invisible : le silence, le genre de silence invitant le spectateur à l'écouter », révèle Willeit.

En dehors de l'échelle, les photos de Willeit font plonger également dans le silence serein souvent ressenti en explorant les grands espaces. « Ce silence n'est pas perturbé par la présence de la figure humaine, qui se place dans ces paysages comme une tentative de présenter un élément familier et saisissable. Pourtant l'effet est bien contraire : la figure humaine n'est pas rassurante mais échappe à la raison en suscitant un sentiment d'insensé et d'impuissance », note le photographe.

On vous invite à découvrir quelques photos de la superbe série PERAT II de Gustav Willeit :

Crédit photo : Gustav Willeit

Crédit photo : Gustav Willeit

Crédit photo : Gustav Willeit

Crédit photo : Gustav Willeit

Crédit photo : Gustav Willeit

Crédit photo : Gustav Willeit

Crédit photo : Gustav Willeit

Crédit photo : Gustav Willeit

Crédit photo : Gustav Willeit

Crédit photo : Gustav Willeit

Crédit photo : Gustav Willeit

Crédit photo : Gustav Willeit

Crédit photo : Gustav Willeit

Crédit photo : Gustav Willeit

Crédit photo : Gustav Willeit

 Crédit photo : Gustav  Willeit

Source : Gustav  Willeit
Plus d'articles