Il immortalise la chute d'un météore s'écrasant dans le cratère d'un volcan

1 924partages

Coup de projecteur aujourd'hui sur une image incroyable qui s'avère être déjà l'une des photos de l'année 2021. Prise il y a moins d'un mois au pied d'un volcan indonésien, celle-ci capture l'instant magique où un météore s'apprête à s'écraser au cœur du cratère.

C’est un cliché à couper le souffle !

Le 27 mai dernier, alors qu’il photographiait le Mont Merapi, le volcan le plus actif et le plus dangereux d’Indonésie, un photographe local du nom de Gunarto Song a assisté à une scène qu’il n’est pas près d’oublier.

En « mitraillant » le sommet, d’où jaillit régulièrement de la lave, il a en effet eu la surprise de voir ce qui ressemble à un météore - une traînée de couleur verte - filer à toute allure vers le cratère.

Immédiatement, Gunarto Song a eu le réflexe d’immortaliser la scène, ce qui a donné lieu à ce cliché fantastique, sorti tout droit d’un film de science-fiction.

Crédit photo : Gunarto Song

Il immortalise la chute d'un météore qui semble s'écraser dans le cratère d’un volcan indonésien

Surnommé la « montagne de feu », le Mont Merapi, situé au centre de l’île de Java, est réputé pour sa dangerosité, en raison des nuées ardentes périodiques qu’il produit.

C’est la raison pour laquelle on ne peut l’approcher à moins de 5 kilomètres.

Connaissant les règles de sécurité mieux que quiconque, Gunarto s’est donc rendu dans un coin situé à bonne distance mais qui offre un angle de vue parfait pour photographier le volcan.

Bien lui en a pris car il a pu capturer ce moment unique et magique !

Crédit photo : Gunarto Song

Crédit photo : Gunarto Song

Et comme on pouvait s’y attendre, sa photo est très vite devenue virale, au point que certains remettent en doute son authenticité.

Il faut savoir que deux pluies de météores étaient actives à ce moment-là dans le ciel indonésien, à savoir les Êta aquarides et les Ariétides.

Le phénomène a même été filmé par des caméras de surveillance (comme vous pouvez le constater ci-dessous), ce qui fait dire à l’Institut indonésien de l’aéronautique et de l’espace (LAPAN) qu’il s’agit bien d’un météore.

Quant à sa lumière verte, elle s’explique, selon l’Institut, par la forte teneur en magnésium du corps céleste.

Source : Gunarto Song