Un carton sur la tête comme lutte contre la tricherie dans une école en Inde

604partages

Une école indienne a mis en place une solution farfelue contre la triche en examen. Il s’agit de faire porter des cartons sur la tête aux élèves. Les photos prises par un membre du personnel sont rapidement devenues virales sur les réseaux sociaux.

Ce jour-là le contrôle de chimie au Bhagat Pre-University College à Haveri en Inde ne s’est pas tout à fait passé comme à l’accoutumée. En effet, une nouvelle mesure a été mise en place. Le principe est simple, les élèves portaient un carton découpé sur la tête, restreignant ainsi leur champ de vision à leur seule copie.

Selon le directeur de l'école, M.B. Sateesh, "le collège n'a harcelé aucun étudiant, c'était facultatif et certains ont fait l’expérience, d'autres non." Cette méthode aurait en effet été mise en place avec l’accord des parents d’élèves.

Crédit : Bhagat pre-university college

"Il n'y avait aucune contrainte. Vous pouvez voir sur la photo que certains élèves n’en portaient pas", rapporte-t-il. "Certains l'ont enlevé après 15 minutes, d'autres après 20 minutes et nous leur avons tous demandé de l'enlever après une heure."

Toujours est-il que l’école s’est vue vivement critiquée pour cette pratique qualifiée “d’inacceptable” par le ministre de l'Éducation nationale Indien et “d‘inhumaine” par un responsable local de l’éducation pré-universitaire.

Crédit : Bhagat pre-university college

Le directeur de l’établissement a déclaré à la BBC Hindi, “être désolé d’avoir utilisé cette méthode.” Il a aussi assuré que l’école avait cessé cette pratique et qu’il allait coopérer avec la direction du conseil de l’éducation alors que des sanctions à son encontre ont été évoquées.

“L’expérience des cartons” faisait suite à un problème de tricherie important qui persistait dans l’école et est assez répandu en Inde, pays encore très touché par la pauvreté. Il n’est pas irrationnel d’évoquer un éventuel lien de cause à effet entre la pauvreté et la tricherie car il y avait près de 300 millions de pauvres en Inde en 2017 selon un rapport de la Banque mondiale et ces 20 % de la population peuvent voir de très bons résultats scolaires comme l’unique solution pour fuir la misère. Parfois qu’importe le moyen.

Source : Times of India
Dernières news