Les tableaux de ce peintre montrent la nature reprendre ses droits sur les paysages urbains

Le Munichois David Ambarzumjan est connu pour ses paysages surréalistes qui représentent deux périodes distinctes sur une même toile. Sa série en cours, intitulée « Brushstrokes in Time », présente des scènes actuelles avec des coups de pinceau géants qui balaient la composition et agissent comme un portail vers une époque antérieure.

Crédit : David Ambarzumjan

À voir aussi

Alors que ses précédentes peintures illustrent le passé, les dernières œuvres d'Ambarzumjan explorent des réalités futures, post-apocalyptiques. Dans une peinture baptisée « Recover », les bords extérieurs de la toile représentent une ville pluvieuse de nuit mais le coup de pinceau central, marque de fabrique de David Ambarzumjan, révèle un monde où la nature a repris le contrôle. Une famille de cerfs est représentée en train de prospérer sur un terrain vert, où les plantes et les arbres ont pris le dessus sur les bâtiments et les routes. Dans une autre œuvre nommée « Zebra Crossing », on peut voir une scène urbaine sombre interrompue par un aperçu d'un monde post-sociétal symbolisée par un zèbre solitaire traversant là se trouvait autrefois un passage piéton.

Crédit : David Ambarzumjan

Quand la peinture redonne ses droits à la nature

Qu’elles se tournent vers le passé ou qu’elles imaginent le présent, les peintures extraordinaires de l’artiste célèbrent la diversité de notre planète et mettent en avant sa résilience. Il déclare à My Modern Met : « où que nous soyons sur cette planète, la nature qui nous entoure est si colorée et pourtant si différente, . Il est difficile de croire que tout cela provient de rien d'autre que de la poussière de l'espace. Cette collection montre comment la force de la nature et l'humanité ont façonné notre planète de manière parfois belle mais aussi dévastatrice. »

Voici quelques-unes de ses plus belles œuvres :

Crédit : David Ambarzumjan

Crédit : David Ambarzumjan

Crédit : David Ambarzumjan

Crédit : David Ambarzumjan

Crédit : David Ambarzumjan

Crédit : David Ambarzumjan

Crédit : David Ambarzumjan

Crédit : David Ambarzumjan

Crédit : David Ambarzumjan

Crédit : David Ambarzumjan

Crédit : David Ambarzumjan

Crédit : David Ambarzumjan

Crédit : David Ambarzumjan

Crédit : David Ambarzumjan

Crédit : David Ambarzumjan

Plus d'articles
À lire aussi