Grâce à des milliers de minuscules origamis en forme d'oiseau, il réalise des arbres absolument grandioses

873partages

Avec ses seules mains, l'artiste Naoki Onogawa, basé à Tokyo, plie des centaines de volatiles en origami dont l'envergure ne dépasse jamais un centimètre. Il fixe ensuite les minuscules oiseaux à des formes d'arbres asymétriques, créant ainsi des sculptures semblables à des bonsaïs englouties par des centaines de ces créatures de papier monochromes.

Crédit : Naoki Onogawa

À voir aussi

Il a commencé à fabriquer ces minuscules oiseaux à la suite du grand tremblement de terre de 2011 qui a dévasté une partie du sud d'Hokkaido et du Tohoku, où l'artiste s'est rendu l'année suivante. En se promenant dans la ville de Rikuzen Takata, il a repéré environ un milier d'oiseaux en papier sur le site d'une école démolie par le tsunami qui avait alors frappé le Japon. Et c’est à cet instant précis qu’il a été frappé par ces minuscules formes aussi subtiles que fragiles. Quelques années plus tard, il s’est inspiré de ce qu’il avait vu lors de son séjour sur place pour apporter un sens du détail incroyable à ses œuvres. Et vous allez voir que le rendu final est tout simplement grandiose.

Crédit : Naoki Onogawa

Les formes des origamis de Naoki Onogawa sont inspirées d’une découverte faites lors d’un voyage

« Je me suis retrouvé terrifié par l'impuissance des humains face aux merveilles de la nature, mais en même temps, je me suis senti habité par la force de la vie et la vitalité qui brillait si fort au lendemain de sa colère » a expliqué explique Naoki Onogawa à nos confrères de Colossal. Il ajoute : « j’ai eu l'impression d'assister au résultat d'un rituel de désolation au cours duquel les gens ont canalisé leurs sentiments dans ces petites formes. Elles étaient animées de prières, comme s’il fallait qu'elles aillent et viennent au-delà de ce monde. J'ai du mal à trouver les mots pour le décrire, mais je pense que les oiseaux que je plie maintenant viennent peut-être de ce lieu chargé en émotion. »

Les volatiles réalisées par l'artiste Naoki Onogawa sont exposées au musée d'art de la ville de Setouchi jusqu'au 5 mai. Si vous avez la chance de pouvoir vous y rendre malgré la pandémie, profitez-en et ouvrez grands les yeux. Si ce n’est pas le cas, il est toujours possible d’explorer ses créations sur son compte Instagram.

Crédit : Naoki Onogawa

Crédit : Naoki Onogawa

Crédit : Naoki Onogawa

Crédit : Naoki Onogawa

Crédit : Naoki Onogawa

Crédit : Naoki Onogawa

Crédit : Naoki Onogawa

Crédit : Naoki Onogawa

Crédit : Naoki Onogawa

Source : Colossal