Coronavirus: la Chine enregistre une explosion des divorces depuis la fin de la quarantaine

26Kpartages

En Chine, le nombre de demandes de divorce a fortement augmenté depuis la fin de la quarantaine. Dans certaines villes, les services d'état civil ont dû instaurer un quota de demandes. 

Rester confiné avec sa moitié peut se révéler être un exercice périlleux. En France, afin de ralentir la pandémie du coronavirus, le gouvernement a invité ses citoyens à rester chez eux. Sur le papier, la consigne semble plutôt séduisante. Les couples qui habitent ensemble peuvent profiter du confinement pour se rapprocher, communiquer ou s’aimer encore plus. Ou alors, le confinement causera leur perte.

Crédit Photo: Shutterstock Freedomz

C’est d’ailleurs ce qui arrive aux couples chinois. D’après le quotidien chinois The Global Times, une fois la quarantaine terminée, de nombreux couples se sont rendus dans les bureaux d’enregistrement des demandes de divorce.

Lu Shijun est le responsable de l’état civil de Dazhou dans la province du Sichuan. D’après ses dires, depuis le 24 février, 300 couples ont souhaité obtenir un rendez-vous en vue d’un divorce : « Le taux de divorce a considérablement augmenté depuis l’épidémie de coronavirus, » a-t-il expliqué à la presse.

Dans les autres villes, les services d’état civil sont également confrontés à un grand nombre de demandes de divorce. De ce fait, ils ont décidé de gérer un nombre limité de demandes par jour. Par exemple, dans le quartier Beilin à Xi’an, la limite a été fixée à 14 demandes par jour. Elle a rapidement été atteinte le 5 mars 2020.

 Shutterstock: Bacho

Comment expliquer cette mode soudaine de divorcer ? Le fait de rester enfermé pendant une longue période conduit les couples à se disputer pour des choses insignifiantes : « beaucoup de couples ont été contraints à vivre reclus, et à évoquer des conflits anciens et tus », a indiqué un personnel administratif. 

Pourtant, certains couples (pris de remords ?) ont décidé de se remarier en recevant leur certificat de divorce : « Pour beaucoup, il s’agit de décisions impulsives », a confié un agent administratif au Global Times. D'autres couples ont tout simplement stoppé la procédure de divorce. 

Source : Cosmopolitain
Plus d'articles
À lire aussi