Confinement : une attestation de déplacement sera disponible sur smartphone dès le 6 avril

1 494partages

Une nouvelle attestation numérique téléchargeable sur smartphone, pour se déplacer librement pendant le confinement, va bientôt voir le jour. Explications.

Beaucoup de Français le souhaitaient, leur demande a été entendue !

Une attestation dérogatoire pour se déplacer en cette période de confinement sera disponible sur smartphone dès la semaine prochaine.

C’est le ministre de l’Intérieur Christophe Castaner qui l’a annoncé dans un entretien exclusif accordé jeudi 2 avril à nos confrères du Parisien.

« Désormais, les Français se sont approprié les règles du confinement, il convient donc de leur donner un peu de souplesse »

« À partir de lundi, nous mettons en place une attestation numérique en complément du dispositif papier. Le service sera accessible en ligne, sur le site du ministère de l’Intérieur et du gouvernement », a indiqué le « premier flic de France ».

« Désormais, les Français se sont approprié les règles du confinement, il convient donc de leur donner un peu de souplesse avec cet outil », a-t-il poursuivi, précisant que les mesures sont globalement « bien respectées, même si l’on ressent une différence en fonction de la sociologie de certains quartiers ».

Cette nouvelle attestation sera téléchargeable au format PDF depuis votre smartphone. Le document sera muni d’un Code QR que vous devrez présenter aux forces de l’ordre en cas de contrôle.

Grâce à ce dernier « les policiers et les gendarmes n’auront pas besoin de prendre le téléphone en main, il leur suffira de scanner l’écran », a expliqué Christophe Castaner.

« Il n’y aura pas de fichier. Personne ne pourra collecter les données des usagers. Ce système est aussi construit pour lutter contre la fraude : il faudra préciser votre heure de sortie, mais l’heure à laquelle vous avez édité le document sera accessible aux policiers. Cela évitera que des personnes remplissent l’attestation uniquement à la vue d’un contrôle », a-t-il souligné.

« C’est une traduction fidèle du dispositif déclaratif au format papier : aucune donnée saisie n’est transmise aux serveurs du gouvernement », précise-t-on du côté du ministère.

Christophe Castaner a par ailleurs confirmé que les contrôles seront renforcés afin d'éviter d'éventuels départs en vacances

Pour rappel, depuis la mise en place du confinement, 380 000 procès-verbaux ont été dressés pour non-respect des mesures.

Source : Le Parisien
Plus d'articles