Séville : Un professeur de fitness dispense des cours aux habitants confinés chez eux depuis le toit d'un bâtiment

6 580partages

En Espagne, le coronavirus a gagné du terrain au point de pousser les autorités à décréter des mesures de confinement pour endiguer la propagation de cette pandémie. Cloîtrés chez eux, les Espagnols ont trouvé des moyens d’occuper leur temps. À Séville, un professeur de fitness donne des cours depuis son toit à des habitants confinés chez eux.

Deuxième pays le plus touché d’Europe derrière l’Italie, l’Espagne est plus que jamais sous la menace du Covid-19 avec à ce jour 7 844 personnes infectées et 292 morts. Le samedi 14 mars dernier, les autorités espagnoles ont décrété l’état d’alerte pour une durée minimale de quinze jours dans tout le pays, afin de lutter contre la propagation rapide de la pandémie du Covid-19.

Ces mesures de confinement prises par l’État espagnol obligent les citoyens et résidents du pays à limiter leur déplacement et rester chez eux. Face à une telle situation, il faut faire preuve de beaucoup de créativité pour ne pas s’ennuyer. Certains n’hésitent pas à créer des activités. À l’image des Italiens confinés qui chantaient depuis leurs balcons pour se montrer solidaires, des Espagnols habitants la ville de Séville ont aussi trouvé moyen de se donner de l’air avec une activité physique.

Dans de courtes vidéos publiées sur les réseaux sociaux, on aperçoit un professeur de fitness depuis le toit d’une aire de jeu donner des cours de gymnastique à des personnes perchées sur leur balcon. Ses cours de gym largement suivis par des élèves de la commune de Mareina Del Aljarafe ont suscité l’humour et l’appréciation de plus de 2 millions d’internautes sur les réseaux sociaux, notamment sur Twitter. Juste à côté, dans le même lotissement, des gens ont aussi été filmés en train de jouer au bingo, criant les numéros par balcons interposés.

De telles activités dans telles circonstances prouvent à juste titre que malgré les mesures de confinement, la vie peut continuer. Il suffit d’être créatif, faire face à la situation et laisser parler l’imagination. Les Français pourraient bien s’inspirer de cas italiens et espagnols si le confinement est décrété.

Source : Creapills
Plus d'articles