Coronavirus : voici l'attestation nécessaire pour se déplacer durant le confinement

1 229partages

On en sait désormais plus sur les mesures du confinement décidées dans le cadre de la lutte contre la propagation de l'épidémie de coronavirus. Explications.

Dans la foulée du discours d’Emmanuel Macron qui avait annoncé lundi soir que les déplacements des Français seraient fortement réduits afin de freiner la propagation du coronavirus, Christophe Castaner a annoncé que tous ceux qui braveraient cette interdiction seraient sanctionnés d’une contravention de 135 euros.

Seuls ceux qui seront en mesure de présenter un « document attestant sur l’honneur le motif » du déplacement seront autorisés à sortir, a ainsi précisé le ministre de l’Intérieur.

Cette attestation est désormais disponible sur le site du ministère de l’Intérieur. Si vous souhaitez sortir pour faire des courses ou parce que vous devez honorer un rendez-vous médical, vous pouvez donc la télécharger en ligne puis l’imprimer et cocher le motif de déplacement.

Si vous n’avez pas d’imprimante, pas de panique, vous pouvez la recopier de manière manuscrite sur papier libre et la présenter aux forces de l’ordre en cas de contrôle.

Si la mesure entre en vigueur dès aujourd’hui à midi, le document ne sera obligatoire qu’à partir de demain mercredi.

Il faudra vous munir d’une attestation à chaque déplacement et en préciser le motif. Cinq raisons sont ainsi tolérées.

D’abord les déplacements entre le domicile et le travail lorsqu’ils sont indispensables et si le télétravail est impossible. Ensuite, les déplacements ayant pour but de se ravitailler en achat de première nécessité et, bien sûr, les déplacements pour raison de santé.

Sont également tolérés les déplacements pour motifs familiaux impérieux, pour l’assistance aux personnes vulnérables ou la garde d’enfant, et ceux à proximité du domicile dans le cadre par exemple d’une pratique sportive et physique individuelle ou encore la promenade d’animaux domestiques. En revanche, le sport collectif est évidemment interdit.

Les Français devront dater et signer l’attestation qu’ils devront présenter aux forces de l’ordre en cas de contrôle. Tous contrevenants s’exposent à une amende de 38 euros qui devrait prochainement être relevée à 135 euros selon le ministère de l’Intérieur.

Source : Ministère de l'Intérieur
Plus d'articles