Coronavirus : le ministre de la Ville souhaite « réquisitionner des chambres d'hôtel » pour la prise en charge des sans-abri

8 429partages

En cette période de confinement, des chambres d'hôtel vont être réquisitionnées par le gouvernement pour l'accueil des SDF.

Aux yeux de certains Français, ils sont les grands oubliés de la crise sanitaire provoquée par l’épidémie de coronavirus. Eux, ce sont les sans-abri en première ligne, dont le sort inquiète légitimement les associations.

Pour répondre à cette problématique, le ministre de la Ville Julien Denormandie souhaite « réquisitionner des chambres d’hôtels » à Paris puis sur l’ensemble du territoire pour faciliter l’accueil des plus démunis.

C’est ce qu’a déclaré l’intéressé ce jeudi sur France Inter, en précisant que les premières chambres avaient été utilisées dès mercredi soir et que « plus de 170 devraient être ouvertes d’ici la fin de semaine dans la capitale ».

Crédit photo : Aleksandr Medvedkov / Shutterstock

« L’objectif : mettre toutes les SDF à l’abri pendant cette période de confinement »

Le ministère a débloqué une enveloppe importante à hauteur de 50 millions d’euros pour mettre en place ce dispositif. « L’objectif, c’est de mettre toutes les personnes sans domicile fixe à l’abri pendant cette période de confinement », a ainsi expliqué Julien de Normandie.

Les sans-abri malades seront bien évidemment pris en charge par 80 sites prévus à cet effet sur l’ensemble du territoire.

« Le gouvernement est totalement mobilisé avec les associations pour pouvoir mettre à l’abri les personnes sans domicile fixe dans cette période de confinement. Évidemment, avec la crise sanitaire, il faut faire des mises à l’abri dans des conséquences spécifiques. On privilégie notamment l’ouverture de centres avec des chambres individuelles », a détaillé le ministre.

« Des réunions très constructives ont eu lieu avec les hôteliers, notamment le groupe Accor qui propose près de 600 classes d’hôtel avec qui nous pourrions travailler et mettre à l’abri des personnes sans domicile fixe. Et dans quelques heures, une réunion est prévue au ministère avec de nombreux hôteliers pour identifier territoire par territoire des chambres d’hôtel pouvant être mises à disposition », a-t-il poursuivi.

Vous l’aurez compris, la solidarité avec les plus démunis est plus que jamais nécessaire alors que la situation sanitaire ne cesse de se dégrader.

Source : France Inter
Plus d'articles