Plus de 30 000 bars et restaurants pourraient définitivement fermer leurs portes à cause de la crise du Covid-19

1 531partages

De nouvelles restrictions ont été annoncées pour les bars et restaurants de Paris pour lutter contre le Covid-19. Une décision difficile sur le plan économique, qui pourrait causer la fermeture définitive de 15% des établissement français d'ici la fin de l'année.

Le gouvernement français a annoncé la fermeture des bars pendant deux semaines à Paris et le renforcement du protocole sanitaire dans les restaurants de la capitale.

Crédit photo : Catarina Belova / Shutterstock

La ville a en effet été placée en zone d'alerte maximale face au Covid-19, ce qui a impliqué de nouvelles restrictions dans le secteur de l'hôtellerie-restauration, qui seront applicables à partir de ce mardi 6 octobre.

15% des bars et restaurants pourraient fermer

En France, le secteur de l'hôtellerie-restauration comprend 168 000 restaurants et 38 800 bars et cafés. À cause de l'impact de la crise sanitaire, 15% de ces établissements pourraient déposer le bilan d'ici la fin de l'année, dont 30% en Ile-de-France.

Les foires, congrès et salons professionnels sont également fermés.

220 000 emplois menacés

Ce secteur regroupe 960 000 emplois en France. Si 15% de ces établissements fermaient, on estime que 220 000 personnes perdraient leur emploi.

Mais ce nombre pourrait être beaucoup plus élevé en comptant les professions parallèles qui sont nécessaires au bon fonctionnement de ces commerces, comme les femmes de ménages, les brasseurs ou encore les agents de sécurité.

Crédit photo : Catarina Belova / Shutterstock

Pour aider les bars et les restaurants du pays, des aides publiques vont être attribuées par l’État, avec un renforcement jusqu'à 10 000 euros par mois.

Le gouvernement va également prendre en charge le chômage partiel.

Source : LCI
Plus d'articles