Covid-19 : découvrez les nouvelles mesures décidées à l'issue du conseil de défense

826partages

À l'issue du très attendu Conseil de défense, le Premier ministre a fait des annonces dans le cadre de la nouvelle stratégie destinée à contenir la propagation du coronavirus. Détails.

Face à la résurgence de l'épidémie de Covid-19, Emmanuel Macron a décidé de concert avec le Conseil scientifique de mettre en place de nouvelles mesures.

Au lendemain des déclarations du président du conseil Jean-François Delfraissy - lequel avait affirmé que le gouvernement allait « être obligé de prendre un certain nombre de décisions difficiles » - le verdict du conseil de défense, qui s'est tenu ce vendredi à l'Élysée, était très attendu.

Après plusieurs heures de palabres, l'exécutif a finalement tranché en faveur de nouvelles mesures sanitaires que le Premier ministre Jean Castex a détaillées devant la presse.

Voici ce qu'il faut retenir de son allocution :

Une « dégradation manifeste » de la situation sanitaire liée au Covid-19

« Un Conseil de défense consacré à la crise sanitaire s'est tenu ce jour autour du président de la République. Comme nous le faisons, à intervalles réguliers, nous avons analysé l'évolution de la situation épidémiologique. Celle-ci fait apparaître une dégradation manifeste. Le virus circule de plus en plus en France. Le taux d'incidence est monté à 72 cas pour 100.000 personnes contre 57 il y a une semaine », a d'abord déclaré le pensionnaire de Matignon, lui-même à l'isolement après avoir été en contact avec Christian Prudhomme (directeur du Tour de France), testé positif.

« Face à cette épidémie, notre stratégie ne varie pas : lutter contre le virus en évitant de devoir mettre entre parenthèses notre vie sociale, culturelle, économique, l'éducation de nos enfants et notre capacité à vivre normalement. Oui, le virus est là quelques mois encore et nous devons réussir avec lui sans nous laisser entraîner à nouveau dans une logique de confinement généralisé. », a-t-il ajouté avant d'annoncer trois nouvelles mesures significatives destinées à endiguer la circulation du virus.

Il y a tout d'abord la durée d'isolement des malades qui sera ramenée à 7 jours au lieu de 14 actuellement. Ensuite, concernant les tests qui se sont multipliés ces derniers temps (un milion par semaine, soit le 3e rang européen), il y aura une priorisation pour les personnes symptomatiques ou ayant été en contact avec un malade, mais aussi pour les personnels soignants.

Enfin, le Premier ministre s'est engagé à recruter 2 000 nouveaux postes au sein de l'Assurance maladie et demande aux préfets de proposer des mesures locales d'ici lundi.

Pour rappel, 42 départements sont désormais classés rouge sur le territoire, qui a enregistré jeudi près de 10 000 nouveaux cas positifs.

Plus d'articles