Le gouvernement étudie la possibilité de fermer les cantines pour freiner la propagation du Covid-19 à l'école

6 464partages

C’est une semaine décisive qui s’annonce sur le front de la lutte contre l’épidémie de Covid-19.

Alors que la circulation du virus repart à la hausse et que le variant britannique, davantage contagieux, fait craindre une accélération du nombre de cas, le gouvernement envisage certaines mesures pour freiner la propagation, d’autant que les premiers effets des fêtes de fin d’année pourraient se faire ressentir dans les jours à venir.

Un lieu préoccupe en particulier les autorités : l’école !

Crédit photo : Frederic Legrand - COMEO / Shutterstock

Fermeture des cantines scolaires ? Couvre-feu à 18 sur l'ensemble du territoire ?

L’exécutif étudie ainsi plusieurs pistes pour tenter d’endiguer la circulation du Covid-19 dans les établissements scolaires.

Si rien n’est encore décidé officiellement, nos confrères de BFM TV croient savoir que le gouvernement envisage la fermeture des cantines, dans lesquelles les contacts entre les élèves sont inévitables.

La possibilité de supprimer les activités sportives et les sorties scolaires est également évoquée en haut lieu.

Si de telles mesures sont à l’étude, c’est avant tout pour éviter que les différents établissements scolaires ne ferment leur porte comme ce fut le cas au printemps 2020, lors du premier confinement.

Le gouvernement refuse en effet d’en arriver à une telle extrémité, qui serait synonyme, à ses yeux, de décrochage scolaire pour de trop nombreux élèves.

« La fermeture des écoles a des conséquences assez dramatiques pour les enfants, en particulier les plus fragiles, on l’a vu au printemps dernier», a ainsi déclaré le pédiatre Alain Fischer, le « monsieur vaccin » du gouvernement, ce mardi sur France inter.

« Si à un moment donné, il s’avérait que la circulation du virus chez les enfants est telle que cal devienne vraiment dangereux, alors il faudrait s’y résoudre mais ce ne serait vraiment pas de gaieté de cœur », a-t-il toutefois reconnu.

Un véritable dilemme que le gouvernement devra trancher ce mercredi à l’occasion d’un Conseil de défense décisif, lors duquel sera également décidé si oui ou non le couvre-feu à 18h - en vigueur dans 23 départements - doit être étendu à l’ensemble du territoire.

Les nouvelles mesures seront annoncées jeudi soir par le Premier ministre Jean Castex.

Source : BFM TV
Plus d'articles