Des « chapeaux-frites » pour respecter la distanciation, à la terrasse d'un café allemand

38Kpartages

Avec le déconfinement outre-Rhin, certains propriétaires de bar qui ont récemment rouvert leur établissement ont dû s'adapter, n'hésitant pas à improviser des techniques quelque peu loufoques.

Pour le style, on repassera mais pour ce qui est de l’utilité, ce n’est peut-être pas une si mauvaise idée !

Des clients attablés à la terrasse d’un bar et coiffés d’un chapeau confectionné à l’aide de frites de natation, afin de faire respecter la distanciation sociale.

L’initiative a de quoi faire sourire, elle est pourtant très sérieuse !

La scène se déroule dans le café Rothe situé à Schwerin au nord de l’Allemagne et illustre, à sa manière, les ajustements improvisés par certains commerçants contraints de faire respecter des règles sanitaires adéquates, afin d’éviter la propagation du Covid-19.

Si la France, qui a entamé son processus de déconfinement le 11 mai, n’a pas encore pris la décision de rouvrir ses bars et débits de boissons, le voisin allemand a, quant à lui, franchi le pas au niveau local depuis le week-end dernier, notamment en Bavière et dans le Länder de Mecklenburg-Poméranie-Occidentale, où se situe la ville de Schwerin.

Non sans risque, cette réouverture s’avère un véritable casse-tête pour les tenanciers, qui n’ont d’autre choix que de s’adapter à la situation pour offrir les meilleures garanties sanitaires à leur clientèle.

C’est la raison pour laquelle le personnel du Café Rothe a eu cette idée, pour le moins originale, de distribuer ces drôles de chapeaux aux clients venus siroter un verre en terrasse.

Reste à savoir maintenant si une telle initiative est vraiment efficace ! 

Pour rappel, l’Allemagne, souvent érigée comme modèle pour sa gestion de l’épidémie de coronavirus, recense à l’heure actuelle 174 478 cas et « seulement » 7 861 décès.

Néanmoins, la perspective du déconfinement fait craindre aux autorités une deuxième vague tant redoutée.

Plus d'articles