« Weather Photographer of the Year » : le concours qui montre toute la beauté de la météo à travers des photos magnifiques

555partages

Notre planète est sans doute ce que nous possédons de plus beau. Et une fois encore, le « Weather Photographer of the Year », un concours photo annuel sur la thématique de la météo nous rappelle à quel point elle est capable de proposer des scènes à couper le souffle.

Pour cette édition 2020, la compétition s’est jouée entre plus de 7 700 images réalisées par des photographes venus des quatre coins du globe. Ces derniers ont envoyé leur plus beau cliché et le moins que l’on puisse dire, c’est qu’il y a du niveau ! En effet, des surfaces gelées aux nuages majestueux en passant par la terre craquelée, presque tous les temps y sont représentés à travers des photographies grandioses. La preuve, s’il en fallait une, que la nature ne cessera donc jamais de nous épater.

Publicité

Plus de 7 700 photographies et deux lauréats

On imagine le casse-tête immense qu’a dû être le choix du jury pour élire un gagnant… Cependant, les membres de la Royal Meteorological Society (basée à Londres), l’insitution qui organise le concours, une image est tout de même sortie du lot. Il s’agit d’une prise de vue capturée sur le célèbre Brooklyn Bridge de New York lors d’une tempête de neige. C’est donc son auteur, le photographe américain Rudolf Sultan qui a eu l’honneur de remporter le prestigieux titre de « Photographe météo de l’année ». Peu après l’annonce du vainqueur, Liz Bentley, présidente de la Royal Meteorological Society (RMetS), a déclaré : « Le temps a une incidence sur nos vies à tous, et cette image illustre parfaitement cela. Le pont de Brooklyn offre une toile de fond emblématique, mais c’est l’effet combiné de la neige, du vent et des températures glaciales sur les personnes qui essaient de traverser le pont qui raconte toute l’histoire, cela m’a donné un frisson dans la colonne vertébrale. »

Crédit : Rudolf Sultan

Sur le web, les internautes passionnés de photographie ont également pu influer sur la compétition en votant pour leur cliché préféré. Au total, environ 11 000 votes ont été comptabilisés. Et c’est finalement le russe Alexey Trofimov qui a gagné le prix de « Favoris du public » pour sa photo particulièrement réussie du Lac Baïkal, considéré comme le plus grand lac d’eau douce du monde (31 722 km² de superficie) mais également comme le plus profond (744 mètres en moyenne).

Crédit : Alexey Trofimov

Voici les autres photographies finalistes du « Weather Photographer of the Year » :

Crédit : Lori Grace Bailey

Crédit : Vu Trung Huan

Crédit : Tina Wright

Crédit : Andrew McCaren

Crédit : Maja Kraljik

Crédit : Mikhail Kapychka

Crédit : Abdul Momin

Crédit : Marc Marco Ripoll

Crédit : Emma Rose Karsten

Crédit : Adrian Campfield

Crédit : Sabrina Garofoli

Crédit : Richard Fox

Source : My Modern Met
Plus d'articles