En Inde, des chercheurs mettent au point une injection contraceptive masculine efficace 13 ans et sans effet secondaire

2 257partages

Hier, le 26 septembre, était la Journée mondiale de la contraception. Et si pour beaucoup les femmes sont les seules concernées par la pilule, il se pourrait bien que cela change bientôt, grâce notamment à un traitement découvert par des chercheurs indiens.

Crédit : chirurgienorthopedisteparis

Publicité

En effet, ces derniers ont annoncé avoir mis au point une injection contraceptive destinée aux hommes, dont l’effet pourrait durer jusqu’à 13 ans. Imaginé par l'Indian Council of Medical Research (ICMR), ce traitement se présente sous forme de piqûre localisée dans le canal déférent, celui qui achemine les spermatozoïdes des testicules à la prostate, avant de sortir par l'urètre à l'éjaculation. Quant au produit injecté, il s’agit d’un un gel appelé styrène anhydrique maléique. Ce dernier empêche les spermatozoïdes de se déplacer, et ainsi d’atteindre et d féconder un ovule au moment d'une relation sexuelle.

Et contrairement à la vasectomie qui est une stérilisation irréversible, ce nouveau traitement par injection serait annulable. Selon les chercheurs indiens ayant travaillé sur le projet, une seconde injection permettrait de faire marche arrière en rendant la contraception inefficace, et en donnant ainsi la possibilité aux hommes qui changeraient d’avis d’être à nouveau capables d’avoir des enfants. Pour celles et ceux qui s’interrogent sur le procédé de l’opération, tout se passe sous anesthésie locale, comme c'est le cas lorsqu'un implant contraceptif est posé chez une femme au niveau du bras.

Crédit : canalvie

Un traitement sans effet secondaire

« Le produit est prêt, nous attendons seulement les approbations réglementaires auprès des autorités indiennes. Les essais sont terminés, y compris la phase 3 des essais cliniques prolongés, pour lesquels 303 candidats ont été recrutés, avec un taux de succès de 97,3 % et aucun effet secondaire rapporté » a confié le docteur Sharma, chercheur à l'ICMR, auprès de nos confrères du journal indien Hindustan Times. Il faut dire qu’avec des résultats affichant une telle efficacité, ce traitement révolutionnaire pourrait bien rencontrer un grand succès. Il approche notamment les meilleurs taux de réussite quand il s’agit de contraception féminine. Par exemple, une pilule contraceptive protège à 99,7% et cela tombe à 99,4% avec un stérilet au cuivre. Mais l’énorme avantage du nouveau traitement par injection, c’est sa durée. Si le stérilet ou l'implant contraceptif ne dépassent respectivement pas les 5 et 3 ans de vie, la piqûre mise au point en Inde peut être efficace pendant 13 ans.

Avant d’être proposé au grand public et vendu en pharmacie, cette nouvelle méthode de contraception doit être étudiée par le Contrôleur général des médicaments de l'Inde, l'équivalent de l'Agence nationale de sécurité du médicament en France. En espérant que son lancement pour le grand public soit autorisé le plus tôt possible ! Eh oui, pourquoi la contraception serait-elle toujours une affaire de femmes ? Après tout, il faut bien être deux pour faire des enfants.

Plus d'articles