Égypte : cent sarcophages de plus de 2 000 ans ont été découverts dans la nécropole de Saqqara

1 123partages

Après plusieurs mois de fouilles dans la nécropole de Saqqara, en Égypte, des archéologues ont découvert une centaine de sarcophages parfaitement conservés.

La nécropole de Saqqara, au sud du Caire en Égypte, est un territoire classé au patrimoine mondial de l'Unesco. Depuis plusieurs mois, des archéologues égyptiens s'activent dans cette zone et mènent des fouilles à la recherches d'antiquités.

Crédit photo : Mohamed Abdel Ghany / Reuters

Le mois dernier, ils avaient découvert une soixantaine de sarcophages. Leur nombre s'élève aujourd'hui à une centaine, et les fouilles ne sont pas finies.

100 sarcophages parfaitement conservés

Vieux de plus de 2 000 ans, les cercueils en bois ornés de hiéroglyphes sont encore en parfait état. Ils ont été trouvés dans trois puits funéraires, à 12 mètres de profondeur et étaient destinés à des personnes haut placées dans la société égyptienne.

« Jusqu'à présent, nous n'avons découvert que 1% de ce qui se trouve à Saqqara. Si nous continuons à creuser, nous devrions trouver des tombes humaines et animales de tous les âges », a affirmé Khaled el-Enani, le ministre égyptien du tourisme et des antiquités.

Crédit photo : Khaled Desouki / AFP

L'un des sarcophages renfermait une momie, enveloppée dans un linceul recouvert de dessins dorés, qui a été radiographiée. L'examen a montré que le squelette était en parfait état, et qu'il appartiendrait à un juge de la sixième dynastie, vieux de plus de 4 000 ans.

D'autres découvertes à venir

En plus des sarcophages, de nombreux objets antiques ont été découverts, dont une quarantaine de statues de divinités en bois, des masques funéraires ou encore des animaux momifiés comme des serpents, des oiseaux ou encore des scarabées. Les archéologues s'occupent de nettoyer tous ces trésors au pinceau, avec précaution.

« Les fouilles sont toujours en cours. Dès qu'on vide un puits funéraire avec des sarcophages, on en découvre un autre. Saqqara n'a pas encore révélé tout ce qu'elle recèle. C'est un trésor », a continué le ministre Khaled el-Enani.

Crédit photo : Mohamed Abdel Ghany / Reuters

Les archéologues espèrent également trouver un ancien atelier de fabrication de cercueils pour momies, qui pourrait se situer près des puits funéraires.

Toutes ces trouvailles vont être exposées dans différents musées du pays dont le Grand musée égyptien, près des pyramides de Guizeh. Le pays espère que ces découvertes permettront de relancer le tourisme, en berne à cause de la pandémie mondiale de Covid-19.

Source : Geo
Plus d'articles