Après des années de recherche, cette Américaine a retrouvé la trace de son oncle, un GI mort en héros dans un village français, en 1944

Une famille américaine a récemment appris que l'un de ses membres, tombés au champ d'honneur en France, était honoré comme un héros par un village de l'Aisne. Découvrez la belle histoire du jour.

Jamais Theresa Brock n’aurait imaginé que son aïeul était un héros ! 

Après des années de recherche, cette Américaine originaire de l’Ohio a pu reconstituer le puzzle, en découvrant que son oncle Robert, ancien GI, avait perdu la vie en 1944, en prenant part à la libération d’un village de l’Aisne, qui honore sa mémoire depuis maintenant 77 ans.

Crédit photo : Elise Ramirez / France TV

Une Américaine découvre que son oncle est honoré chaque année par un village français, où il est mort en héros en 1944

Pour bien comprendre, il faut se replonger dans la Seconde Guerre mondiale et remonter au 29 août 1944, journée sanglante durant laquelle l’armée américaine libère la petite localité de Vailly-sur-Aisne du joug nazi.

À l’époque, Robert Whalen est abattu par les tirs d’un char allemand alors qu’il traverse le pont du village.

Mort en héros, le jeune homme, à peine majeur, laisse alors une trace indélébile dans ce petit village qui restera à jamais marqué par son sacrifice, au point d’organiser chaque année une cérémonie commémorant sa mémoire, devant une stèle érigée en son honneur.

Une reconnaissance que sa famille ignorait jusqu’à présent. Car si les faits de bravoure de Robert étaient connus de tous, personne en revanche ne savait qu’il était honoré de la sorte à de milliers de kilomètres de chez lui.

Ses nièces, Theresa Brock et Catherine Whalen Purdy, avaient bien mené des recherches pendant des années pour tenter d’en savoir plus sur son funeste sort, mais celles-ci s’étaient avérées infructueuses.

Mais par le plus grand des hasards, grâce à la sortie d’un roman intitulé "Chemin d'absence" écrit par Robert Commeine - qui reprenait l’histoire du soldat dans son intrigue fictive - Theresa et Catherine ont enfin appris, il y a quelques mois, la vérité sur leur oncle.

« Je ne sais pas pourquoi, le 8 novembre 2020, j’ai décidé de chercher à nouveau sur Internet sauf que cette fois, j’ai immédiatement trouvé une connexion entre Robert et Vailly-sur-Aisne : le monument à son nom, le fait que les habitants se souviennent de lui chaque année, puis le nom de Pierre est sorti. J’ai vu qu’il avait écrit un livre avec le nom de Robert Whalen », confiait ainsi Catherine en décembre dernier, au micro de France 3.

« Je ne me suis pas enthousiasmée tout de suite parce que ce n’était peut-être pas lui. Mais un ami m’a confirmé à partir de ce que mon père m’avait dit de lui que c’était bien le Robert Whalen que je recherchais. Je n’aurais jamais imaginé ce que représente Robert pour ce village : il y a un monument à son nom ! », avait-elle raconté, non sans une certaine émotion.

Après des mois d’échanges avec Pierre Commeine, Theresa Brock s’est enfin rendue à Vailly-sur-Aisne le 29 août, accompagnée de plusieurs membres de sa famille.

Tous venant se recueillir devant la stèle honorant Robert.

Et l’absence de Catherine, qui n’a hélas pas pu faire le déplacement, n’a en rien entaché ce moment tant émouvant.

« Je me sens un peu dépassée, très touchée de voir à quel point cette ville rend hommage à mon oncle, on est juste sans voix », a ainsi déclaré Theresa qui a promis de revenir tous les ans pour perpétuer ce devoir de mémoire.