Confinement : deux fillettes qui voulaient... « faire Koh-Lanta » retrouvées en forêt après avoir fugué de leur domicile

1 471partages

Mieux vaut en rire ! On s’intéresse aujourd’hui à un fait divers qui a de quoi faire sourire mais dont l’issue aurait pu s’avérer dramatique.

Leur petite escapade aurait pu être plus grave mais, heureusement, tout est bien qui finit bien !

Portées disparues, deux fillettes, âgées de 4 et 9 ans, ont été retrouvées vendredi 17 avril dans une forêt de Meurthe-et-Moselle, alors qu’elles s’y étaient rendues pour… « faire Koh Lanta ».

« Elles avaient prévu de passer la nuit dehors »

Très inquiets après avoir constaté leur absence malgré le confinement, leurs parents avaient en effet signalé leur disparition plus tôt dans la journée.

Une fois prévenue, la gendarmerie du département avait dépêché plusieurs patrouilles dans les environs, ainsi qu’un drone et une équipe cynophile.

Les deux « fuyardes » ont finalement été retrouvées saines et sauves à la lisière d’une forêt environnante.

« Elles étaient assises sur un sac, équipées d’une couverture, d’eau, d’un morceau de viande et de bois pour faire le feu », ont ainsi raconté les gendarmes sur leur page Facebook, précisant que les fillettes « voulaient faire Koh-Lanta et avaient prévu de passer la nuit dehors ».

Les deux petites apprenties aventurières avaient même pris soin de prendre « des pyjamas » et « leurs doudous », histoire de parer à toute éventualité.

L’histoire ne dit pas en revanche « si elles ont eu le droit de regarder Denis Brogniart le soir même à la télé », ont rapporté les gendarmes.

« La gendarmerie aime beaucoup les petit(e)s courageuses… mais elle leur recommande de préparer leurs futures aventures avec un adulte… et commencer si possible par affronter les dangers du fond du jardin avant d’affronter ceux du monde extérieur, surtout sans collier d’immunité », ont conclu les forces de l'ordre, non sans un certain humour.

Source : Gendarmerie de Meurthe-et-Moselle
Plus d'articles