Des ingénieurs fabriquent une valve pour adapter les masques de plongée Decathlon aux respirateurs des hôpitaux

15Kpartages

Les malades atteints du coronavirus sont de plus en plus nombreux en Italie et les hôpitaux ont besoin d'aide. Des ingénieurs les ont entendus et ont transformé des masques de plongée en respirateurs en fabriquant des valves grâce à l'impression 3D.

Avec près de 70 000 cas, l'Italie a du mal à faire face à l'épidémie de coronavirus qui ronge le pays. Le nombre de patients est tellement important que les hôpitaux n'ont plus assez de respirateurs pour tout le monde. Cet appareil médical indispensable aide les malades à respirer en assurant une ventilation artificielle des poumons. Heureusement, la société italienne Isinnova a trouvé une solution.

Crédit photo : Isinnova

Fabriquer une valve grâce à l'impression 3D pour adapter des masques de plongée aux respirateurs des hôpitaux. L'idée est partie du Docteur Favero qui a appelé l'entreprise Isinnova. « Le Docteur Favero avait entendu parler de notre entreprise et du fait que nous créons des valves d'urgence avec une impression 3D. Nous avons analysé sa proposition et conclu que le masque de Decathlon « Easybreath» était celui qui correspondait le mieux à sa demande », explique Alessandro Coraioli, l'un des ingénieurs.

Le masque en question sert à la pratique de la randonnée sous-marine. Il englobe entièrement le visage pour permettre aux plongeurs d'observer les fonds marins tout en respirant à la fois par le nez et la bouche, tandis que l'air sort par un tuba au sommet du masque. Les ingénieurs ont donc remplacé ce tuba par un adaptateur qui permet de relier le masque aux tuyaux du respirateur. Si l'invention est brevetée, le fichier est librement accessible sur internet et peut être téléchargé par tous les hôpitaux.

Source : Isinnova
Plus d'articles