En Nouvelle-Zélande, le hijab est intégré à l'uniforme de police pour encourager les musulmanes à s'engager

10Kpartages

Après deux années de préparation, la policière Zeena Ali a créé un hijab qui s'adapte à l'uniforme de la police néo-zélandaise. Ainsi, elle espère que les femmes musulmanes s'engageront plus facilement dans les forces de l'ordre.

Ce mercredi 11 novembre, la police de la Nouvelle-Zélande a officiellement intégré le port du hijab dans l'uniforme des policières.

Publicité

L'idée est venue de Zeena Ali, qui s'est engagée dans les forces de l'ordre suite à un attentat terroriste dans deux mosquées de Christchurch, qui avait fait 51 morts.

Crédit photo : New Zealand Police

De confession musulmane, elle a décidé d'adapter le hijab aux uniformes des femmes, ce qui a été pleinement validé par la police nationale.

« Nous avons besoin de personnes avec des capacités, des milieux d'origine et des niveaux d'expérience différents. La diversité est essentielle pour que nous puissions servir aux besoins des communautés néo-zélandaises », a affirmé la police.

Un hijab sur-mesure

Zeena Ali porte déjà le hijab dans sa vie quotidienne et professionnelle. Pour qu'il soit parfaitement adapté à son uniforme de policière, elle a décidé d'en créer un spécial, qui sera remis par la police à toutes les femmes musulmanes qui souhaitent s'engager dans les forces de l'ordre.

Crédit photo : New Zealand Police

Pendant deux ans, la jeune femme a travaillé pour créer un voile qui soit à la fois adapté à son travail, tout en étant respectueux de sa religion. En testant plusieurs matériaux et styles, elle a finalement trouvé ce qui lui correspondait.

Aider les musulmanes à s'engager

Avec cette démarche, Zeena Ali espère servir d'exemple et faire en sorte que les femmes de confession musulmane ne se sentent pas freinées par leur religion si elles souhaitent intégrer la police néo-zélandaise.

« J'ai compris que plus de femmes musulmanes étaient nécessaires dans la police pour soutenir la population. Je me sens bien en sortant et en montrant que le hijab de la police néo-zélandaise fait partie de mon uniforme. Je pense qu'en voyant cela, plus de femmes musulmanes voudront se joindre à nous », a-t-elle déclaré.

Cette décision est une première pour la Nouvelle-Zélande, mais d'autres pays ont déjà entamé cette démarche d'inclusion, comme en Australie ou en Angleterre. En France, le port du voile chez les policières est toujours interdit.

Source : Cnews
Plus d'articles