En Thaïlande, les supermarchés interdisent les sacs en plastique à usage unique

1 690partages

Depuis le 1er janvier 2020, la Thaïlande a interdit la distribution gratuite de sacs plastiques dans ses magasins. Un premier pas pour le pays d’Asie du Sud-Est qui est le sixième plus gros contributeur mondial de la pollution des océans.

Qui dit nouvelle année dit résolution ! Et en Thaïlande, le gouvernement s’est donné la mission de réduire considérablement son impact sur la pollution plastique des océans. En effet, depuis ce 1er janvier 2020, la « Terre de l’Éléphant blanc » a interdit la distribution de sacs plastique dans les caisses des principales chaînes de supermarchés du pays.

Un supermarché à Pattaya, en Thaïlande. Crédit photo : Shutterstock / Sorbis

Sixième plus gros pollueur plastique mondial, la Thaïlande a eu un véritable déclic, lors de l’été 2019, lorsqu’un bébé dugong, animal marin menacé d’extinction, avait été retrouvé mort avec l’estomac rempli de plastique. Ce bébé était devenu une coqueluche sur les réseaux sociaux, qui l'avait nommé Mariam et son décès avait créé un véritable émoi dans le pays.

Une prise de conscience bienvenue, même si elle peut sembler tardive à l’heure où chaque Thaïlandais utilise en moyenne huit sacs en plastique à usage unique par jour.

Une plage thaïlandaise polluée. Crédit photo : Shutterstock / Stephane Bidouze

Ainsi, plusieurs chaînes de supermarchés, sous l’impulsion du gouvernement, ont décidé d’agir et de proposer désormais des sacs en tissu réutilisables contre quelques centimes.

Une démarche louable mais qui reste insuffisante selon Greenpeace qui affirme que « la crise du plastique » ne peut être interrompu avec « la culture du jetable ».

En effet, les sacs en tissu réutilisables seraient également nocifs pour l’environnement puisqu’ils seraient fabriqués à partir de micro-plastiques qui les rendent plus solides : « Ces micro-plastiques créent un autre problème : quand on les jette, les produits chimiques qu’ils contiennent finissent par se déposer dans les sols » précise Greenpeace.

La Thaïlande, sixième pollueur mondial. Crédit photo : Shutterstock / Rich Carey

De son côté, le gouvernement thaïlandais prône la bonne volonté et s’est engagé à interdire totalement l’usage des sacs à usage unique d’ici à 2022. Par ailleurs, les chaînes de télévision thaïlandaises ont commencé à flouter les sacs plastiques à l’écran à l’instar de la nudité, du tabac, de l’alcool et des scènes violentes.

Plus d'articles
À lire aussi