Une baleine retrouvée morte aux Philippines avec 40 kilos de plastique dans l'estomac

8 305partages

Samedi 16 mars, une baleine a été retrouvée échouée sur une plage des Philippines. L’autopsie a reporté que le cétacé avait 40 kilogrammes de déchets en plastique dans l’estomac.

Le plastique tue les océans et les êtres qui y vivent. Un nouvel exemple est venu étayer ce triste constat à Mabini, dans la province méridionale du Val de Compostelle, aux Philippines. Une baleine à bec de Cuvier a été retrouvée échouée sur une plage, selon le bureau régional des pêches et des ressources aquatiques, et la mort du cétacé n’a rien de naturelle.

En effet, l’animal a été autopsié par le bureau des pêches et le musée D’Bone Collector Museum, et 40 kilos de plastique divers ont été découverts dans son estomac, entre sacs de courses et emballages de riz. Faute de pouvoir se nourrir convenablement, même de simplement s’alimenter à cause de la présence de tous ses déchets, la baleine est morte de faim.

Facebook / D’ Bone Collector Museum Inc.

« C’est dégoûtant, cela brise le cœur » confie Darrell Blatchley, directeur du musée, qui ajoute : « Nous avons mené des autopsies sur 61 dauphins et baleines ces dix dernières années et c’est l’une des masses les plus importantes (de plastique) qu’on ait trouvées ».

Lorsqu’elle fut retrouvée échouée une première fois, le vendredi 15 mars, les autorités locales et des pêcheurs ont tenté de la renflouer mais elle est vite revenue sur le rivage : « Elle incapable de nager toute seule. Elle était émaciée et faible. L’animal était déshydraté. Le second jour, elle luttait et vomissait du sang » indique Fatma Idris, directrice du bureau régional des pêches.

Une triste nouvelle alors que les Philippines sont ouvertement critiquées par les associations de défense de l’environnement comme étant l’un des pires pollueurs plastique au monde. En effet, selon la Global Alliance for Incinerator Alternative, 60 millions de sacs plastiques, à usage unique, sont utilisés dans l’archipel. De plus, selon l'ONG, si la législation est stricte là-bas, elle ne semble guère appliquée.

En vidéo : DIY : une lampe conçue à partir d'une bûche et beaucoup d'imagination
Plus d'articles
Dernières news