Le loup n'est plus une espèce protégée aux États-Unis

2 201partages

Ce jeudi 29 octobre, Donald Trump a décidé que les loups ne feront plus partie des espèces protégées et pourront à nouveau être chassés.

Depuis 1967, le loup est protégé aux États-Unis. Avant les années 60, ils n'étaient plus que 1000 sur le territoire américain. Grâce à cette nouvelle loi qui est entrée en vigueur sept années plus tard, l'espèce a réussi à se repeupler alors qu'elle était quasiment éteinte.

Publicité

6000 loups aux États-Unis

Aujourd'hui, on estime qu'il y a 6000 loups aux États-Unis. Alors que la population n'a pas encore regagné son habitat historique, le président Donald Trump a décidé d'autoriser à nouveau leur chasse et de ne plus les compter parmi les espèces protégées.

Cette prise de position intervient quelques jours avant l'élection présidentielle américaine, qui aura lieu le 3 novembre prochain.

Crédit photo : Holly Kuchera / Shutterstock

Les différents états de l'Amérique pourront désormais décider eux-mêmes des mesures à prendre concernant les loups. Ils pourront autoriser la chasse et la mise en place de pièges, ce qui était beaucoup demandé par les éleveurs du territoire.

Les associations en colère

En réponse à cette décision, la communauté scientifique, les élus, citoyens et militants pour la cause animale ont montré leur désaccord. Des associations ont commencé à se mobiliser pour contrer cette mesure, comme l'ONG Earthjustice qui souhaite faire appel à la justice.

« Les loups ont la même conscience, les mêmes émotions et la même intelligence que les chiens, voire plus. Comment réagiriez-vous si votre chien était abattu pour que quelqu'un accroche sa tête sur un mur ? », a questionné Jane Goodall, avocate des animaux.

Source : Geo
Plus d'articles