12 fruits et légumes qu'il ne faut absolument pas éplucher pour profiter de leurs bienfaits

« Pour votre santé, mangez cinq fruits et légumes par jour ». Cet adage, nous l’entendons suffisamment à longueur de journée. Cela peut devenir embêtant pourtant, les fruits et légumes sont indispensables à une bonne santé. Et afin d’amplifier les bénéfices de ces derniers, il y a une astuce toute simple qu’il faut appliquer : abandonner l’éplucheur pour certains d’entre eux.

Crédit : RitaE/ Pixabay

À voir aussi

Quand vous faites la cuisine, vous épluchez tous vos fruits et légumes sans distinction ? Sachez qu’il s’agit d’une mauvaise habitude qu’il va vous falloir abandonner. Il est vrai que pour plus de ‘confort’ sous la dent ou pour des raisons d’hygiène, nous avons tendance à éplucher nos condiments.

Cependant, vous n’êtes pas sans savoir que les peaux et autres pelures de nos fruits et légumes sont bénéfiques pour notre santé et recèlent de nombreux bienfaits. En effet, à la surface de nos fruits et légumes se trouvent une multitude de vitamines, de minéraux et autres éléments bons pour notre santé.

« La peau de la pomme de terre, par exemple, renferme quatre à six fois plus de vitamines C que sa chair. C’est également là, tout comme dans les pépins, que se trouve la pectine, une fibre soluble qui diminue le taux de cholestérol et agit comme un coupe-faim naturel en gonflant dans l’estomac au contact de l’eau », explique Véronique Liégeois, diététicienne, auprès de nos confrères de Marie Claire.

Afin de vous guider au mieux dans votre façon de cuisiner et consommer les fruits et légumes, et afin de booster votre santé, nous vous proposons ci-dessous une liste des fruits et légumes qu’il ne faut PAS éplucher.

Raisin

« Mais qui peut bien éplucher les raisins ? ». C’est une question que vous vous posez peut-être. Qui perdrait un temps fou à éplucher ces petits fruits ? Outre la performance que cela serait d’éplucher toute une grappe de raisins, c’est en particulier des nutriments essentiels que vous supprimerez de votre organisme. Ce serait alors dommage de s’en priver.

Ainsi, on garde la peau des raisins parce que cette dernière est extrêmement riche en antioxydants et nutriments. La peau du raisin, bien plus que celle de la cerise ou des baies, recèle ainsi plus d’antioxydants que la chair du fruit !

Aubergine

Crédit : jackmac34/ Pixabay

La peau des aubergines peut parfois être dure et épaisse. Mais lorsque ce légume d’été possède une peau tendre et fine, tout est réuni pour déguster l’aubergine dans son entièreté. La prochaine fois que vous cuisinerez l’aubergine, pensez bien à ne pas l’éplucher. La pelure de ce légume bien trop méconnu est une vraie mine d’or. Elle contient des fibres, du magnésium et des flavonoïdes. Flavonoïdes, quèsaco ? Aussi appelés vitamine P, les flavonoïdes présentent des qualités anti-inflammatoires, antioxydantes et immunostimulantes.

Par ailleurs, l’aubergine peut s’avérer d’une réelle aide puisque les flavonoïdes présents participent aussi au renforcement de tous les vaisseaux sanguins et améliorent la circulation sanguine. De plus, la concentration aqueuse de l’aubergine est importante puisqu’elle en possède 92%.

Pomme de terre

Élément phare de notre hiver comme de notre été, la pomme de terre se déguste à toutes les sauces et à toutes les envies. Cela tombe bien, puisque la pomme de terre (arrivée en Europe avec les conquistadors au XVI ème siècle) possède de nombreux bienfaits : des fibres, du fer, du potassium, de la vitamine C et de l’acide folique. Ce dernier, aussi appelé vitamine B9, peut être prescrit aux femmes désirant procréer et prévient des malformations du tube neural chez le fœtus. Et puis, quelques potatoes avec la peau sont bien plus savoureuses que sans.

Poire

Crédit : PIRO4D/ Pixabay

La poire, tout comme la pêche ou la prune, contient beaucoup de fibres et de nutriments. De plus, la peau de la poire contient énormément de vitamines C (d’antioxydants) qui protègent les cellules immunitaires, mais aussi l’entretien de la peau par synthétisation de collagène. Alors, la peau de la poire (et de la pêche et la prune), on la conserve et on ne l’épluche pas. Le petit conseil à respecter est de bien laver le fruit et de le laisser sécher avant dégustation. Aussi simple que cela.

Tomate

La tomate est l’amie de notre été et plus largement de nos repas. Saviez-vous que la tomate est le fruit le plus consommé en France ? Par ailleurs, vous avez aussi la réponse à cette question que vous vous posez sans doute depuis pas mal de temps : la tomate est bien un fruit. Étonnant, non ? Après cette petite précision, laissons place aux nombreux bienfaits de celle que l’on surnommait autrefois « pomme d’or ».

Tout d’abord, la tomate est le fruit idéal. Elle se consomme aussi bien cuite que crue, parfaite pour diversifier vos repas estivaux. De plus, la tomate fait d’office de sérieuse prétendante car elle est riche en vitamines A, B et C (pour assimiler bien plus facilement le calcium et le fer dans l’organisme), en potassium ce qui permet de faire diminuer l’hypertension, et enfin pour votre ligne. La tomate est le fruit phare afin de dissoudre toutes les mauvaises graisses et vous permet de les éliminer bien plus facilement. D’ailleurs, la tomate est extrêmement faible en calories car elle ne comporte que 15 calories pour 100g.

Poivron

Crédit : Hans/ Pixabay

Si un seul reproche pouvait être fait au poivron, c’est certainement parce que sa peau peut être indigeste pour certaines personnes aux intestins fragiles. Autrement, si vous avez la chance de ne pas faire partie de cette catégorie, surtout gardez bien la peau. Vous hésitez encore ? Pourtant, quand vous verrez les bienfaits surprenants et indispensables que la peau du poivron renferme, vous changerez vite d’avis.

Riches en vitamines A et C (antioxydants) élevées, le poivron et sa peau permettent de lutter efficacement contre un nombre important de pathologies : le vieillissement prématuré de la peau, les problèmes musculaires, cardiovasculaires, articulaires mais aussi les maladies neurodégénératives. De quoi y songer à deux fois avant de lui faire la peau.

Pomme

« Une pomme par jour éloigne le médecin ». Cet adage ne saurait être plus vrai. Comme la plupart de ses confrères et consœurs, la pomme est riche en vitamines A, B et C mais aussi en minéraux et oligoéléments comme le zinc, le fer, le potassium, le calcium, le magnésium et le sélénium (présent aussi dans les poissons comme le thon en conserve, l'espadon ou le hareng de l’Atlantique) qui permet de lutter contre le stress oxydatif.

Petit bémol cependant qui n’est pas à lui mettre sur le dos, la pomme est très exposée aux pesticides. C’est peut-être pour cela aussi que la plupart d’entre vous retirent la peau. Mais comme vous l’avez vu, cette dernière regorge de nombreux bienfaits. Pour cela, assurez-vous de bien nettoyer vos pommes quitte à vous diriger vers le bio, car la pomme est aussi source d’énergie et l’un des meilleurs fruits pour la santé.

Courgette

Crédit : auntmasako/ Pixabay

Attention avant de poursuivre : saviez-vous que la courgette, tout comme l’aubergine, est un fruit ? Passé cette information capitale, tournons-nous maintenant vers ses bienfaits. Riche en minéraux, la courgette regorge aussi de vitamines A, B et C et d’oligo-éléments comme le potassium, le manganèse, le cuivre, le magnésium, le fer et le calcium respectivement importants pour les muscles, la pression sanguine, pour lutter contre le stress oxydatif, pour les dents, les os… Enfin, un peu comme la tomate, la courgette est faible en calories : 16 calories pour 100g, de quoi profiter à fond de ce fruit sans retenue et sans l’éplucher.

Carotte

Vous n’êtes pas sans savoir que la carotte est riche en bêta-carotènes et vitamines A. Outre ses vertus importantes pour la peau (elle permet une cicatrisation plus rapide) et antioxydantes, la carotte est très peu calorique : 26 calories pour 100g. Pour un bœuf carotte, une salade ou en désert, la carotte se décline en plusieurs façons sans jamais avoir besoin de l’éplucher. Comme les fruits et légumes vus jusqu’à maintenant, sa peau renferme de nombreux bienfaits.

Kiwi

Crédit : stevepb/ Pixabay

Vous serez sans doute étonné à l’idée de déguster un kiwi avec sa peau. Et pourtant, cette peau poilue peu enviable est source de fibres (en triple dose s’il vous plaît), de potassium, de la vitamine C et vitamine K (parfaite pour la coagulation sanguine et le tissu osseux). Et bien sûr, en antioxydants. Afin de vous habituer à manger la peau du kiwi, les diététiciens conseillent d’abord de couper de fines tranches avec la peau. La même chose s’applique également pour le concombre.

Concombre

Comme le kiwi, le concombre peut se déguster avec la peau. Inutile de l’éplucher donc. Le concombre fournit une large gamme de vitamines, A, B, C, E et K et est extrêmement riche en eau (95%). Ainsi, par cette propriété et ses fibres, le concombre participe au bon fonctionnement du transit intestinal. Par ailleurs, et c’est un détail à ne pas négliger, le concombre est un anti-stress et un anti-anxiété naturel.

Agrumes

Les agrumes contiennent énormément d’antioxydants principalement situés dans la peau. Alors, ne pas éplucher la peau des agrumes semble un peu trivial. En effet, la peau épaisse des agrumes ne permet pas de savourer pleinement le fruit. Mais en parsemant vos plats de petits zestes, vous conservez tous les bienfaits des agrumes : riches en vitamines C, en fibres, excellents pour la détox du foie (citron), permettant de réduire les symptômes du rhume (l’orange) et diminuant le taux de cholestérol (pamplemousse). Les agrumes permettent aussi, grâce à la vitamine C, de lutter contre la fatigue et les infections. Alors, épluchez les agrumes mais avec modération dirons-nous.