Les femmes enceintes pourraient bientôt se garer sur les places handicapées

5 993partages

Vous êtes enceinte et l’accès au centre-ville en voiture est souvent un vrai parcours du combattant pour vous ? Cette dure réalité pourrait bien changer dans les semaines voire les mois à venir grâce à une proposition de loi. Cette dernière, déposée mardi, a pour objectif de rendre les places handicapées utilisables par les futures mamans.

Crédit : France Handicap Info

Le texte est porté par la députée LR de Corrèze Frédérique Meunier (photo ci-dessous, ndlr) et fait suite à un constat qui s’intensifie depuis quelques années selon lequel les femmes enceintes rencontrent d’importants problèmes d’accès à certaines zones urbaines centrales en raison du défi que représente le fait de trouver une place sans tourner pendant des heures.

Au cours de son argumentaire, pour mettre en avant les motifs de la proposition de loi, Frédérique Meunier a notamment déclaré que « les futures mamans ont de plus en plus de difficultés pour se garer et accéder au centre-ville ».

Pour lutter contre ce phénomène qui complique le quotidien de nombreuses femmes à travers le pays, l’élue souhaite faire en sorte que les places handicapées soient rendues accessibles aux femmes qui attendent un bébé, et cela à partir du sixième mois de grossesse. Voilà qui serait une véritable aubaine pour faire un geste envers les futures mamans qui ont souvent besoin de trouver des stationnements proches des lieux où elles se rendent pour éviter de trop marcher et d’accentuer leur état de fatigue.

Crédit : Stéphanie Para

Un macaron délivré par la préfecture pour permettre aux femmes enceintes d’utiliser les places handicapés

Dans le cas où cette loi entrerait en vigueur, les futures mamans devraient se rendre à la préfecture à laquelle est rattaché leur domicile afin d’y récupérer un macaron attestant de leur droit temporaire (avec une date limite, ndlr) à utiliser les stationnements habituellement réservés aux personnes handicapées. Ce dernier serait alors délivré après la présentation d’une déclaration sur l’honneur mais également d’un certificat médical.

En revanche, il est précisé dans le texte que l’accès à ces places handicapés n’exonérerait pas les femmes enceintes de payer le stationnement.

Le texte, qui apparaît comme étant de bon sens pour beaucoup, a d’ores et déjà été consigné et donc soutenu par une vingtaine de députés du parti Les Républicains. Selon les premiers échos, il y aurait de fortes chances pour qu’il soit voté rapidement. Mais ce n’est pas tout !

Plusieurs députés très engagés sur ce sujet proposent même d’aller plus loin en créant des places de stationnement réservées aux femmes enceintes pour leur apporter un meilleur confort. Certaines agglomérations et certains magasins qui possèdent des parkings privés auraient déjà franchi le pas et pris cette initiative en lançant ce type de places.

Qu’en pensez-vous ?

Source : Ouest-France
Plus d'articles
À lire aussi