Il accroche une bouée en forme de licorne sur le toit de sa voiture, la gendarmerie le verbalise

Par
5 699
Partages
inscription newsletter

Newsletter

partager sur twitter

Partager sur Twitter

Les gendarmes du Var ont récemmment verbalisé un automobiliste qui circulait avec une… licorne gonflable sur son toit. C'ets l'histoire insolite du jour !

Les forces de l’ordre ont coutume d’appréhender de drôles d’oiseaux sur les routes mais cette fois, les gendarmes de Gassin (Var) n’en ont pas cru leurs yeux.

Alors qu’ils patrouillaient du côté de Cavalaire-sur-Mer le 5 juillet dernier, traquant la moindre infraction routière, ils ont soudainement aperçu un véhicule de marque Volvo qui transportait un chargement pour le moins insolite.

L’automobiliste avait en effet accroché sur son toit une… licorne géante gonflable qui donnait presque à la voiture des allures de char de carnaval.

Le conducteur, qui se rendait manifestement à la plage la plus proche, a été verbalisé par les gendarmes au motif que les mensurations de l’objet, très imposant, s’avéraient plus larges que le gabarit du véhicule, dépassant ce dernier de plusieurs dizaines de centimètres.

Une configuration qui peut entraîner un risque pour la circulation.

La bouée en forme de licorne a donc dû être dégonflée par le conducteur qui a ensuite été autorisé à reprendre la route, non sans avoir payé une amende de 68 euros.

La gendarmerie a, quant à elle, publié des photos de la licorne sur sa page Facebook, ce qui a, bien évidemment, beaucoup fait rire les internautes.

Pour rappel, selon le Code de la route, « tout chargement débordant ou pouvant déborder le contour extérieur du véhicule du fait des oscillations du transport doit être solidement amarré ».

D’autre part, « les pièces de grande longueur doivent être solidement amarrées entre elles et au véhicule, de manière à ne pas déborder dans leurs oscillations le contour latéral extérieur de celui-ci. ».

Licorne Plage Gendarmerie
Commentaires