Inde : Une lionne adopte un petit léopard dans un parc

7 520partages

L’association entre lions et léopards n’est généralement pas une chose fréquente. C’est même très rare. Mais dans un parc en Inde, c’est au-delà d’une association. Une revue scientifique a documenté l'adoption d'un petit léopard par une lionne.

L’adoption interespèce n’est pas du tout chose fréquente entre animaux sauvages. Et dans le parc de Gir au Gujarat, en Inde, lions et léopards ne s’entendent pas du tout. « Ils se font concurrence pour l'espace et la nourriture, ils sont en désaccord permanent », a déclaré Stotra Chakrabarti, chercheuse postdoctorale à l'Université du Minnesota qui étudie le comportement animal.

Cependant, cette rivalité semble avoir ses limites. Il y a environ un an, une jeune lionne du parc a mis cette inimitié de côté. Elle a adopté un bébé léopard.

Crédit image: Ecosphere Revue/The scope of Ecosphere

Un adorable petit léopard de 2 mois aux oreilles floues et les yeux bleus a trouvé réconfort auprès d'une lionne. Cette dernière a passé des semaines à l'allaiter, à le nourrir et à prendre soin de lui jusqu'à sa mort. Elle l'a traité comme s'il était l'un de ses lionceaux.

Il s'agit d'un rare cas d'adoption d'espèces croisées dans la nature, et le seul exemple documenté impliquant des animaux qui sont normalement de puissants concurrents, a renseigné le Dr Chakrabarti, ainsi que d'autres scientifiques qui ont détaillé le cas la semaine dernière dans la revue d'écologie Écosphère.

Les auteurs de cette revue, qui évoquent également les observations d'un agent de conservation et d'un garde du parc, ont repéré pour la première fois cette famille hétéroclite fin décembre 2018, traînant près d'une antilope nilgai fraîchement tuée.

Crédit image: Ecosphere Revue/The scope of Ecosphere

Ils n’ont jamais cru que l’association de ces deux félins allait durer. Il explique qu’une lionne dans la zone de conservation de Ngorongoro en Tanzanie avait été vue une fois en train de soigner un léopard, mais seulement pendant une journée avant que les deux ne se séparent.

Le petit léopard vivait comme dans sa famille. Ses nouveaux frères et sœurs étaient également accueillants, jouant avec leur nouveau copain tacheté et le suivant de temps en temps dans les arbres. Sur une photo, le léopard bondit sur la tête de l'un de ses frères adoptifs, qui fait presque le double de sa taille. « Il ressemblait à deux gros oursons et à un tout petit filet de litière », a souligné le Dr Chakrabarti.

Le Dr Chakrabarti étudie les lions du parc de Gir depuis maintenant sept ans. L’adoption improbable du petit léopard par la lionne est ce qu’elle a vu de plus beau et de plus impressionnant. Ses collègues chercheurs ayant un projet de conservation du lion asiatique en Inde, « n'avaient également rien vu de tel » en dix années d’expérience pour certains, a-t-il déclaré.

À la différence des félins d’Afrique, les lions d'Asie vivent en petits groupes séparés par sexe. Après avoir accouché, les lionnes se séparent souvent du reste du groupe pendant quelques mois pour élever leur progéniture par leurs propres moyens. Si la lionne et ses petits avaient interagi davantage avec d'autres lions adultes, le petit léopard aurait peut-être été identifié comme un imposteur, a déclaré le Dr Chakrabarti.

Crédit image: Ecosphere Revue/The scope of Ecosphere

Malheureusement, le petit léopard a été retrouvé mort. Après environ 45 jours, l'équipe de recherche a trouvé le corps du léopard près d'un point d'eau. Une nécropsie sur le terrain a révélé qu'il était très probablement décédé à cause d'une hernie fémorale qu'il avait depuis la naissance.

« Il aurait été fantastique de voir, quand le petit léopard aurait grandi, comment les choses se seraient passées », a déclaré le Dr Chakrabarti. « Mais cela ne s'est pas produit. »

L'histoire fascinante du léopard a rejoint deux autres cas documentés d'adoption interespèces dans la nature. En 2004, un groupe de singes capucins a accueilli un ouistiti infantile. Et en 2014 toujours, une famille de grands dauphins a adopté un bébé baleine à tête de melon, qui a appris à surfer et à sauter comme ses nouveaux pairs.

Plus d'articles