En Isère, une caissière a fait payer 3,92 € le plein de courses de sa soeur d'une valeur de 483 €

2 672partages

Pourquoi payer ses courses quand on peut les faire presque gratuitement ? C'est probalement ce que se sont dit ces deux sœurs en pensant passer inaperçues au moment d’escroquer un supermarché d’Échirolles, en Isère.

Crédit : ElasticComputeFarm

La scène s’est déroulée mardi 2 février. Ce jour-là, l’aînée de 23 ans est dans le rôle de la cliente et passe à la caisse où opère sa jeune sœur de 18 ans. Jusque-là, rien d’anormal mais ça ne va pas durer.

En effet, sur les coups de 13h, alors qu’elle arrive avec un caddie rempli à ras bord, le montant à payer qui s’affiche est de seulement 3,92 euros. En cette période soldes, on peut dire que c’est une très belle réduction puisqu’on apprendra plus tard que la valeur réelle du chariot était de 483 euros, soit quasiment 125 fois plus cher.

Une situation difficilement justifiable

Résultat, l’écart particulièrement important entre le montant facturé et la quantité de marchandise a rapidement attiré l’attention. Soupçonnées d’avoir organisé les choses de manière volontaire, les jeunes femmes auront sans doute du mal à prouver le contraire. Imaginez un peu : celle qui occupe le poste de caissière aurait malencontreusement oublié de prendre en compte 99% des articles d’une cliente et comme par hasard, cette dernière est sa sœur. Vous avouerez que c’est quand même difficile à suivre !

Selon nos confrères du Dauphiné, les deux sœurs ont été placées en garde à vue pour escroquerie. Rapidement libérées, elles seront présentées au délégué du procureur le 31 mars prochain et devraient, sauf énorme retournement de situation, écoper d’un simple rappel à la loi.

Qu’en pensez-vous ?

Source : RTL