Kaley Cuoco propose de racheter le cheval brutalisé par la pentathlonienne Annika Schleu

7 781partages

Souvenez-vous, à l'occasion des Jeux olympiques disputés à Tokyo, un pauvre cheval avait subi des mauvais traitements de la part d'une pentathlonienne. Choquée par cet incident, l'actrice Kaley Cuoco s'est dit prête à acquérir l'animal pour lui offrir une meilleure vie.

Les images ont fait le tour du monde !

Le 6 août dernier, lors de l’épreuve olympique de pentathlon moderne à Tokyo (Japon), l’athlète allemande Annika Schleu fondait en larmes devant les multiples refus de son cheval (qu'elle venait de tirer au sort), abandonnant ainsi l’espoir d’une médaille d’or qui lui semblait pourtant promise.

Déçue et abattue, cette dernière avait alors asséné à l’animal de multiples coups de cravaches, avant que sa coach, Kim Raisner, ne le frappe d’un coup de poing.

Une scène qui avait beaucoup choqué sur les réseaux sociaux, suscitant de très nombreuses réactions de colère de la part des défenseurs de la cause animale.

Kaley Cuoco souhaite acheter le cheval brutalisé aux Jeux Olympique de Tokyo

Grande passionnée d’équitation, discipline qu’elle pratique elle-même, l’actrice Kaley Cuoco a également fait part de son courroux sur Instagram, se proposant même de racheter l’animal, baptisé Saint Boy.

« Cette cavalière et son entraîneuse sont une honte ! Je vais acheter ce cheval et lui montrer la vie qu’il devrait avoir. Donnez votre prix », a ainsi déclaré l’actrice de Big Bang Theory dans une storie publiée le 13 août sur le réseau social.

« Je pense qu’il est de mon devoir et de mon cœur de commenter cette honte. Ce n’est pas du saut d’obstacles olympique. C’est une représentation dégoûtante de notre sport à bien des égards. Cette équipe devrait avoir honte (…) Vous et votre équipe n’avez pas rendu votre pays et notre sport fiers (…), honte à vous et bon courage à tous les animaux qui seront en contact avec vous », a ajouté celle dont le mari n’est autre que le cavalier Karl Cook.

Pour rappel, peu de temps après l'incident, l’Association allemande de protection des animaux avait déposé une plainte pour « cruauté envers les animaux » et « complicité de cruauté envers les animaux » contre Annika Schleu et sa coach.