Quels sont les rayons non-essentiels qui fermeront dès mardi en grande surface ?

4 189partages

Alors que la France entame le quatrième jour de son reconfinement, de nouvelles restrictions ont été décidées par les autorités afin d'éviter que certains magasins ne profitent de la situation.

Au lendemain de l’entretien télévisé du Premier ministre, qui a annoncé la fermeture des rayons non-essentiels des grandes surfaces dès le 3 novembres, on en sait désormais davantage sur les produits concernés.

Invité du journal télévisé de 20h ce dimanche sur TF1, Jean Castex se savait en effet attendu alors que la polémique sur la concurrence déloyale entre les grandes surfaces toujours ouvertes et les commerces indépendants, contraints à la fermeture, ne cessait d’enfler.

Crédit photo : Guillaume Garin / Shutterstock

« La vente des produits interdits dans les commerces de proximité » est désormais prohibée « dans les grandes surfaces »

Le chef du gouvernement a finalement tranché en faveur d’une certaine équité, interdisant la vente de certains produits, considérés comme non-essentiels, dans les supermarchés.

« Ce n’est certainement pas le moment de revenir sur les mesures annoncées, c’est beaucoup trop tôt », a-t-il d’abord déclaré, invitant les Français, « au-delà des commerçants, à être extrêmement vigilants » en respectant le confinement. « Il en va de la survie de l’économie, il en va de notre santé collective », a-t-il ainsi martelé.

Et l’intéressé de confirmer que « la vente des produits qui sont d’ores et déjà interdits dans les commerces de proximité » va être également prohibée « dans les grandes surfaces ».

La mesure entrera en vigueur dès le mardi 3 novembre et concerne un certain nombre d’articles, qui ne sont pas de première nécessité mais que vous trouvez habituellement en supermarchés.

Il s’agit notamment des rayons jouets, décoration et arts de la table, textiles, électroménager ou encore bijouterie. La mesure concernera également la vente de fleurs pour ne pas concurrencer les fleuristes. Enfin, « les produits d’hygiène seront gardés », à l’exception du maquillage, a précisé sur France Info Alain Griset, ministre délégué chargé des PME.

La liste définitive sera communiquée par décret.

Notons que ces interdictions s’ajoutent à la fermeture des rayons culture, mise en place ce samedi suite aux plaintes des libraires.

Ainsi, depuis le 31 octobre, il n’est plus possible d’acheter de produits culturels en grande surface.

Source : AFP
Plus d'articles