Corinne Masiero témoigne pour la première fois de l'inceste dont elle a été victime à l'âge de 8 ans

Bouton whatsapp

Victime d'inceste lorsqu'elle n'était encore qu'une enfant, Corinne Masiero s'est livrée sur ce drame personnel.

C’est un témoignage nécessaire !

Dans un documentaire qui sera diffusé le 26 septembre prochain sur France 3, l’actrice Corinne Masiero raconte pour la première fois avoir été victime d’inceste, à l’âge de 8 ans. L’agresseur, l’un de ses cousins de 10 ans son aîné, étant décédé il y a « longtemps ».

Crédit photo : capture d'écran / You Tube

Corine Masiero révèle avoir été victime d’inceste durant son enfance

Invitée ce lundi 19 septembre sur les ondes de France Inter, la célèbre interprète du « Capitaine Marleau » a expliqué les raisons de sa participation à ce film réalisé par la journaliste Andrea Rawlins, dans lequel, outre l’actrice, six personnes (hommes et femmes) témoignent du calvaire qu’elles ont subi.

« C’est important de prendre la parole (…) important de participer à des projets et à des films comme celui d’Andréa parce que la parole c’est l’étincelle qui permet de faire bouger les choses après », explique ainsi la comédienne au micro de Sonia Devillers.

Évoquant les sept millions de personnes qui se disent victimes d’inceste en France, Corinne Masiero rappelle que « ça touche tout le monde directement ou indirectement ».

« Le seul moment où il y a égalité des classes, c’est au sujet de l’inceste. Ça touche tout le monde à égalité, partout, les bourges, les prolos… Dans toutes les familles, on est confrontés à ça. Pourquoi ? Parce qu’on voit à la télé, à l’école, des gens qui ont le pouvoir. C’est toujours des hommes blancs qui font ce qu’ils veulent avec les autres autour. Dans la famille, c’est le patriarche. », poursuit l’actrice.

Et de conclure en estimant que visionner ce documentaire est « plus qu’un devoir ».

Le message est passé !

Source : Radio France
Bouton whatsapp
Recevez le meilleur de l'actu de Demotivateur par mail !
En renseignant votre adresse email, vous acceptez de recevoir notre newsletter