Les autorités chinoises prennent des mesures sanitaires après la découverte d'un cas suspect de peste bubonique

19Kpartages

Alerte à la peste dans le nord de la Chine. Précisions.

Déjà en proie à une recrudescence de cas de Covid-19 ces dernières semaines, la Chine a dû prendre des mesures de précautions ce dimanche, après la découverte d’un cas suspect de peste bubonique, dans la région autonome de Mongolie intérieure.

Crédit photo : Everett Collection / Shutterstock

Aussitôt informées, les autorités sanitaires de Bayannur, où le patient a été repéré, ont ainsi déclenché une alerte de niveau 3 sur une échelle de 4.

On ignore encore les causes de cette contamination mais, pour parer à toute éventualité, il a été demandé aux habitants de ne pas chasser ou manger d’animaux sauvages pouvant transmettre cette maladie, notamment des marmottes.

Les autorités ont également insisté pour que tous les cas d’animaux malades et en apparence suspects soient signalés

Ce n’est pas la première fois cette année que la Chine doit faire face à ce genre d’alerte. En mai dernier, deux personnes avaient en effet trouvé la mort après avoir été contaminées en mangeant de la viande crue de marmotte, plat typique et culturel de la région.

Crédit photo : Everett Colelction / Shutterstock

Le plus souvent causée par une infection bactérienne faisant suite à une morsure de puces, la peste bubonique - communément appelée « peste noire » - a provoqué la mort d'au moins un tiers de la population européenne au XIVe siècle.

Si la médecine moderne est en capacité de soigner cette maladie, elle peut néanmoins toujours tuer dans certains cas.

Source : AFP
Plus d'articles