La Corée du Sud met en place un test Covid pour les animaux de compagnie

567partages

Les autorités sud-coréennes ont décidé de tester les animaux suspectés d'avoir été contaminés par le coronavirus. Précisions.

La pandémie de Covid-19, que l’on traverse depuis plus d’un an, n’épargne pas non plus les animaux de compagnie et, bien que les contaminations s’avèrent beaucoup plus rares que chez l’être humain, les chiens et les chats peuvent contracter le virus, voire en souffrir.

C’est la raison pour laquelle la Corée du Sud, dont la gestion de l’épidémie a toujours été érigée en modèle, a décidé de mettre en place des tests Covid pour les animaux domestiques de sa capitale, Séoul.

Une décision qui fait suite à la découverte, il y a quelques semaines, d’un premier cas signalé chez un chaton retrouvé dans un établissement religieux de la ville de Jinju, située dans le sud-est du pays.

Crédit : schubbel / Shutterstock

Un test Covid pour les animaux de compagnie de la capitale sud-coréenne, Séoul

Pour l’instant, seuls les animaux de compagnie présentant des symptômes caractéristiques de l'infection, tels que la fièvre ou des difficultés respiratoires, seront testés.

Dans la mesure où aucune étude n’a réussi, à ce jour, à prouver que le virus pouvait se transmettre d’un animal à un humain, les autorités ont décidé de ne pas imposer de quarantaine en établissement spécialisé pour les animaux dont le test sera positif.

En revanche, si les propriétaires sont dans l'incapacité de garder leur animal à domicile, en raison par exemple d’une hospitalisation, d’une maladie ou d’un âge avancé, celui-ci sera isolé dans un centre créé à cet effet et géré par la municipalité.

Pour rappel, plusieurs animaux domestiques mais aussi sauvages, dont des gorilles du zoo de San Diego (États-Unis), ont contracté le Covid-19 depuis le début de la pandémie, sans que l’on sache si cela représente un risque pour les humains les côtoyant.

Source : BBC
Plus d'articles
À lire aussi