La jeune Greta Thunberg proposée pour le prix Nobel de la paix

Par
3 004
Partages
inscription newsletter

Newsletter

partager sur twitter

Partager sur Twitter

Le nom de Greta Thunberg a été proposé pour le prochain prix Nobel de la paix qui seré décerné le 11 octobre prochain à Oslo (Norvège).

Et on reparle de Greta Thunberg ! Son minois juvénile ne vous est pas inconnu et pour cause, en quelques mois, cette dernière est devenue l’une des figures de la lutte contre le réchauffement climatique, alors qu’elle n’est âgée que de…16 ans.

Souvenez-vous, il y a 6 mois, Greta Thunberg surprenait son monde en entamant une « grève de l’école » suivie d’un sit-in devant le Parlement de Stockholm (Riksdag), afin d’éveiller les consciences quant à l’urgence environnementale.

Crédit : Twitter / Greta Thunberg

Un premier coup d’éclat suivi d’un autre au mois de février lorsqu’elle s’était rendue au traditionnel Forum de Davos (Suisse) en empruntant le train, refusant ainsi de prendre l’avion pour ne pas contribuer à la pollution atmosphérique provoquée par les aéronefs.

Un voyage ultra-médiatisé qui avait duré… 32 heures et que l’intéressée avait justifié en lâchant cette phrase lourde de sens : « Il est insensé que des personnes qui discutent du dérèglement du climat, arrivent en jet privé ».

« Greta Thunberg a lancé un mouvement de masse dans lequel je vois, peut-être, la principale contribution à la paix »

Sur tous les fronts, la jeune militante a par ailleurs appelé la jeunesse du monde entier à se joindre à elle pour observer une « grève mondiale » des élèves ce vendredi 15 mars, pour inciter les gouvernements à s’engager davantage en faveur du climat.

Pour l’ensemble de son oeuvre et son militantisme précoce, Greta Thunberg se voit aujourd’hui honorée puisque son nom a été proposé pour le prochain prix Nobel de la paix qui sera décerné le 11 octobre 2019.

Une idée soumise par trois députés socialistes norvégiens dès le mois de janvier et ce, bien avant la date limite fixée par le Comité. L’adolescente, née en 2003, sera donc éligible pour la prestigieuse récompense.

« Nous avons proposé Greta Thunberg parce que le changement climatique, si on ne l'enraye pas, sera la principale cause des guerres, conflits et flux de réfugiés à l'avenir », a déclaré Freddy André Øvstegård, l’un des trois élus à l’origine de cette proposition.

« Greta Thunberg a lancé un mouvement de masse dans lequel je vois, peut-être, la principale contribution à la paix », a-t-il ajouté.

L'intéressée a immédiatement réagi à la nouvelle sur son compte Twitter, se disant « honorée » par cette nomination.

Selon l'Institut Nobel, 304 personnes et autres organisations ont été proposées pour le prix Nobel de la paix 2019. Pour rappel, les listes des prétendants annuels demeurent confidentielles et leur contenu reste secret pendant au moins un demi-siècle, comme le prévoit le comité Nobel.

Des sauveteurs forment une chaîne humaine pour sauver 4 dauphins coincés dans un canal
Source : Huff Post
Prix nobel Norvège Suede
Commentaires