La Nasa dévoile une vidéo spectaculaire de l'atterrissage de Perseverance et capture un son martien pour la première fois

716partages

L'Agence spatiale américaine a enfin publié la vidéo tant attendue de la descente finale vers Mars du rover Perseverance, qui s'est posé sur la planète rouge jeudi dernier. Des images époustouflantes, tout comme le premier son martien jamais enregistré.  

C’est, à n’en pas douter, un petit pas pour le rover mais un bon de géant pour l’humanité !

La Nasa a dévoilé ce lundi une vidéo aussi incroyable que spectaculaire montrant l’atterrissage de Perseverance, qui a atteint la surface de Mars le 18 février à 20h44 TU.

C’est la première fois dans l’histoire de l’humanité que la descente vers la planète rouge est filmée et ces images, aux allures de film de science-fiction, sont à couper le souffle, d’autant que le rover a pu capturer un son du vent martien (à partir de 0,17 sur la vidéo ci-dessous), ce qui n’était jamais arrivé auparavant, lors des missions précédentes.

Fascinant n’est-ce pas ?

Perseverance capte un son martien pour la première fois

L’instant était pourtant périlleux et rien ne garantissait que cette vidéo historique puisse être exploitable mais au final, tout a fonctionné à merveille, à l’exception d’un des deux micros.

Perseverance était muni de sept caméras embarquées pour filmer sous tous les angles cet exploit technologique.

Ce dispositif a permis de suivre étape par étape l’approche finale vers la surface. D’abord le déploiement du parachute supersonique, permettant de ralentir la vitesse vertigineuse de la chute de 1 600 km/h à 320 km/h.

Puis vient la séparation du bouclier thermique - prévu pour protéger des températures à l’entrée dans l’atmosphère (jusqu’à 1 300°C) - que l’on voit chuter inexorablement vers la surface.

Enfin, après avoir été largué par l’étage de descente, qui se désolidarise du rover pour aller s’écraser plus loin, Perseverance atteint le sol martien, non sans avoir survolé au préalable les dunes martiennes et le cratère de Jezero (qui aurait peut-être abrité un lac il y a 3,5 milliards d’années).

L’amarsissage (« Touchdown ») est accueilli par des scènes de liesse dans la salle de commandes de la Nasa.

Désormais sur Mars, le petit rover devrait commencer sa mission de prélèvement dans les prochaines semaines. L’objectif ? détecter des traces de vie passée, dans les sols argileux de la planète.

Source : Nasa
Plus d'articles
À lire aussi