Un astrophysicien reconnu affirme qu'une vie intelligente extraterrestre a été identifiée en 2017

1 603partages

En 2017, un étrange objet détecté dans l’espace et baptisé « Oumuamua » (qui signifie « Messager » en Hawaïen, ndlr) défrayait la chronique. À l’époque, certains scientifiques avaient indiqué qu’il pourrait s’agir d’un engin extraterrestre. Avi Loeb, le directeur du département d'astronomie de l'Université de Harvard, qui sort actuellement un livre aux éditions du Seuil, persiste et signe en affirmant à nouveau qu’il s’agissait du « premier visiteur interstellaire jamais identifié. »

Crédit : Bryan Bedder / AFP

Et n’allez pas croire qu’il dit ça dans le but de faire le buzz. En effet, Avi Loeb est un astrophysicien largement reconnu par la communauté scientifique. Ses travaux sont sérieux et il n’aurait pas grand intérêt à partager autre chose que son avis personnel si ce n’est se discréditer.

Pourtant, dans son bouquin au titre évocateur, « Le premier signe d'une vie intelligente extraterrestre », qui est sorti ce jeudi 28 janvier, soit plus de trois ans après les faits, il revient pendant 272 pages sur ce qui est pour lui une découverte extraordinaire qui s’apparente à une sonde propulsée par une civilisation extraterrestre.

Plusieurs facteurs troublants

Selon lui, plusieurs facteurs objectifs peuvent corroborer cette hypothèse.

D’abord, lors de son accélération, l’objet n’a dégagé aucune traînée de gaz ni de poussière. De plus, une déviation curieuse et inexpliquée de sa trajectoire avait particulièrement surpris les chercheurs.

Enfin, sa forme en cigare qui mesurait 400 mètres de long pour 40 mètres de large présentait des caractéristiques étonnantes qui n’ont pas pu être expliquées notamment en raison du peu de données collectées.

Crédit : ESO

Depuis ce mois d’octobre 2017, Avi Loeb a déjà publié plusieurs articles soutenant la thèse selon laquelle l’objet qui avait traversé le Système solaire était en réalité artificiel et l’œuvre d’une civilisation extraterrestre technologiquement plus avancée que nous.

À travers ce nouveau livre, l’astrophysicien américano-israélien de 59 ans insiste donc en ce sens. Plus largement, cela  faitmaintenant plusieurs années qu’il milite pour élargir le champ des recherches de vie extraterrestre au-delà de la quête d'une vie microbienne sur Mars. Selon lui, il faut la chercher partout et pas seulement où l’on pense qu’elle peut-être.

En général, la communauté scientifique internationale est très rationnelle et se garde de mettre en avant ce genre d’idées, mais la prise de position d’un astrophysicien de renom tel que Avi Loeb laisse penser qu’une vie intelligente extraterrestre a peut-être bien été identifiée en 2017.

En tout cas, tous les rêves sont permis ! Qu’en pensez-vous ?

Crédit : Seuil

Source : CNEWS
Plus d'articles
À lire aussi