Le miraculeux réveil d'un nourrisson qui sourit à ses parents après cinq jours de coma

1 041partages

Michael, alors âgé de 14 semaines, a été transporté d’urgence à l’hôpital suite à un arrêt cardiaque.

Après que leur fils a été diagnostiqué par les médecins, les parents de Michael ont été avertis de la gravité de sa condition. Il pourrait ne jamais se réveiller. “À ce moment-là, je ne pensais pas que Michael s'en sortirait” a rapporté sa mère, Emma Labuschagne.

“Nous avons vu notre bébé essoufflé, haletant d'air pendant que son cœur s'arrêtait et que les ambulanciers paramédicaux travaillaient pour lui sauver la vie” a-t-elle ajouté.

Alors hantés par la peur, anéantis par la douleur, rien n’aurait pu rendre plus heureux les jeunes parents que ce qui était sur le point d’avoir lieu. En effet, Michael, 10 mois, a défié et vaincu le coma. Après cinq jours, ils ont ainsi assisté au réveil de leur fils miraculé. Son large sourire est à jamais gravé dans leur mémoire.

crédit: Emma Labuschagne/SWNS

Mais le combat n’est pas encore gagné. En effet, les médecins ont découvert que l'arrêt cardiaque de Michael a été causé par une tumeur cardiaque rare qui nécessite une opération au coût colossal de 116 000 livres sterling, soit environ 134 000 euros.

La tumeur peut interférer avec le fonctionnement du cœur, bloquant la circulation sanguine vers les organes vitaux et provoquant un rythme anormal. À tel point qu’Emma Labuschagne explique que "chaque jour est un inconnu, jusqu'à ce qu'on lui enlève son fibrome.”

 crédit : Emma Labuschagne/SWNS

Bien loin de perdre espoir, elle a fondé une page GoFundMe pour récolter des fonds pour l'opération qui devra avoir lieu au prestigieux Boston Children's Hospital. Les chirurgiens y sont les rares capables d’une telle opération. Et d’après eux, ils pourront améliorer considérablement, voire guérir, son état en lui réséquant la tumeur.

La collecte de fonds se porte bien. Le jeune garçon sera, à n’en pas douter, une seconde fois miraculé. Cette fois-ci grâce à la générosité de donateurs, touchés par son émouvante histoire.

Crédit: Tom Wren/SWNS

 crédit : Tom Wren/ SWNS

Source : Daily Mail
Plus d'articles
Dernières news