Confinement : au moins 10 millions de litres de bière périmée vont être détruits

28Kpartages

C'est une bien triste nouvelle pour les amateurs de bières et pour les professionnels du brassage ! Des millions de litres de bières vont être détruits prochainement, en raison du contexte actuel.

Voilà un bien curieux dommage collatéral de la crise sanitaire, dont se seraient bien passés les brasseurs français !

Au moins 10 millions de litres de bière périmée vont être détruits prochainement en raison du confinement qui dure depuis maintenant 51 jours dans le pays.

Crédit photo : Master1305 / Shutterstock

« La destruction de cette bière aura aussi un coût non négligeable pour les entreprises »

« La fermeture brutale des cafés, restaurants, l’arrêt des activités touristiques et l’annulation de tous les festivals et salons a laissé plus de 10 millions de litres de bières, majoritairement en fûts, en souffrance », déplore ainsi le syndicat professionnel Brasseurs de France, lequel craint plusieurs millions d’euros de pertes.

Principales « victimes », les breuvages à la mode, qui s’avèrent en majorité non pasteurisés à l’inverse des bières classiques, sont en effet plus fragiles et ne peuvent être conservés ad vitam aeternam.

« Ce sont des bières très houblonnées, et si on les garde trop longtemps, quand elles dépassent deux à trois mois de conservation, l’effet olfactif et l’effet gustatif, l’arôme, disparaît », précise en effet Brasseur de France.

« La destruction de cette bière aura aussi un coût non négligeable pour les entreprises », dénonce par ailleurs le syndicat qui exhorte les pouvoirs publics à soutenir les professionnels en leur accordant une aide à la « destruction des stocks ».

Environ 25 % des brasseries ont dû cesser leur activité, durant la période de confinement, faute de commandes, selon Brasseurs de France, qui affirme que 70 % des établissements « déclarent une perte de 50 % du chiffre d’affaires ou plus depuis le 15 mars ».

Source : AFP
Plus d'articles
A lire aussi