Les festivals seront autorisés cet été, à condition d'accueillir 5 000 spectateurs assis maximum

999partages

Cet été, les festivals seront autorisés, mais sous conditions: ils devront accepter au maximum 5000 spectateurs, qui devront rester assis pendant les concerts. Plusieurs festivals sont déjà annulés.

Le verdict est enfin tombé. Après des mois d’attente, les organisateurs de festivals ont appris que leurs événements musicaux pourront se tenir cet été. Depuis plusieurs mois, le secteur culturel est fortement impacté à cause de la pandémie de Covid-19, et les festivaliers craignaient qu’aucune manifestation musicale n’ait lieu cet été.

Festivals : maximum 5000 spectateurs assis

S’il s’agit d’une lueur d’espoir dans le monde de la musique, cette autorisation n’est pas sans contrainte puisqu’elle est rendue possible à deux conditions. Les festivals devront accepter 5000 spectateurs maximum, et ces derniers devront rester assis pendant les concerts.

Crédit photo : Pixabay

L’annonce a été faite par le Syndicat des musiques actuelles suite à un entretien avec Roselyne Bachelot, ministre de la Culture.

« On en sait un peu plus pour le cadre général, mais il reste des zones de flou. Ce qui est sûr, c’est que la saison des festivals 2021 ne sera pas comme les autres. Nous avons envie d’organiser nos festivals cet été, mais pas à n’importe quel prix, nous attendons une parole forte du Président ou du Premier ministre qui s’engage sur la reprise du secteur culturel », a déclaré Aurélie Hannedouche, responsable du Syndicat des musiques actuelles.

Pour y voir plus clair, un rendez-vous sera organisé tous les mois pour donner de nouvelles informations. Un budget de 30 millions d’euros a également été débloqué pour venir en aide aux festivals.

Le Hellfest, Garorock : des festivals déjà annulés 

Suite à cette annonce, plusieurs festivals ont décidé d’annuler leur événement. Pour les organisateurs, cette configuration serait impossible à respecter, et elle pourrait freiner certains artistes internationaux qui refuseraient de se produire devant 5000 personnes. Pour le moment, les festivals qui ont décidé d’annuler sont le Hellfest ainsi que Garorock.

« Ces mesures vont forcément générer de la frustration. Les gens viennent chez nous pour assister à la grand-messe des musiques extrêmes. Le Hellfest, c’est quinze heures de concert par jour, c’est le camping, les buvettes. Et puis 90% de la programmation artistique est composée de groupes étrangers, donc je ne vois pas comment je peux trouver un plan B », a regretté Ben Barbaud, le patron du festival de métal.

Crédit photo : Pixabay

Contrairement à eux, d’autres festivals ont décidé de s’adapter, comme celui des Vieilles Charues, qui s’est montré plus optimiste.

« Je craignais beaucoup qu’il n’y ait pas d’annonce du tout ou que les festivals d’été soient interdits. Aux Vieilles Charrues, on s’adaptera. Ce ne sera pas un été silencieux à Carhaix, ce sera l’été des retrouvailles », a promis Jérôme Tréhorel, directeur du festival breton.

Si les festivals pourront donc avoir lieu, aucune précision concernant la potentielle réouverture des bars et des restaurants n’a été communiquée