À Lisbonne, les dauphins reviennent dans l'estuaire du Tage, suite à la baisse du trafic maritime liée à la pandémie

À Lisbonne, la pandémie de Covid-19 a considérablement diminué le trafic maritime dans l’estuaire du Tage. L’eau est désormais moins polluée, ce qui a fait revenir les dauphins, pour le plus grand plaisir des habitants.

Il y a plusieurs décennies, les habitants de Lisbonne pouvaient observer des dauphins nager dans l’estuaire du Tage. Malheureusement, à cause de la pollution et du trafic maritime, les cétacés se sont éloignés et ne sont jamais revenus.

« Mon père nous racontait qu’il était possible de les observer dans le Tage à la fin des années 50, début des années 60, mais entre-temps, ils avaient disparu », a confié Leonor Sardinha, une participante des excursions maritimes à Lisbonne.

Crédit photo : Patricia De Melo Moreira / AFP

Mais c’était sans compter la pandémie de Covid-19, qui a limité les activités humaines et diminué le trafic maritime dans l’estuaire.

« Moins de croisières, moins de pêche, moins d’embarcations sur le fleuve… Depuis plus d’un an, l’activité a baissé dans l’estuaire du Tage », a affirmé Sidonio Paes, biologiste marin.

Depuis la pandémie, la qualité de l’eau de l'estuaire est meilleure et la nature a peu à peu repris ses droits, puisque les dauphins sont revenus, pour le plus grand bonheur des habitants.

Le retour des dauphins à Lisbonne

Des grands dauphins gris ont été observés en train de nager dans l’estuaire, ainsi que d’autres dauphins noirs et blancs, au bec court et pointu. Ces dauphins peuvent mesurer jusqu’à 2 mètres et pèsent généralement plus de 100 kg. Ils se déplacent en groupe, car les adultes sont accompagnés de leurs nouveau-nés.

« Actuellement, on peut les voir presque quotidiennement. Les dauphins apparaissaient déjà sporadiquement, ce qui a changé, c’est la fréquence et la régularité », a affirmé Ines Matado, biologiste et guide d’excursions en bateau.

Crédit photo : Willyam Bradberry / Shutterstock

Selon la porte-parole de l’Océanarium de Lisbonne, la ville serait la seule capitale en Europe où il est possible d’observer des dauphins. Ce n’est pas la première fois que l’on remarque ces mammifères nager librement dans des lieux où ils avaient disparus. Avec la pandémie, plusieurs dauphins sont réapparus, comme à Venise, dans les eaux entre Hong Kong et Macao en Chine, ou même en Turquie.

Source : La Voix du Nord