Cette jeune femme est venue en aide à un petit hibou retrouvé frigorifié dans le lit d'une rivière

769partages

Sandy Rosenblatt faisait une petite promenade dans la nature, hors des sentiers battus, le long d’un canal dans le Maryland, et tout semblait assez calme et paisible. Elle adore profiter de son temps libre pour observer les animaux sauvages lors de ses balades et a donc été ravie lorsqu'elle a soudainement aperçu un bébé hibou. Mais elle a immédiatement compris que quelque chose n'allait pas.

Crédit : Sandy Rosenblatt

À voir aussi

En effet, le petit hibou était assis dans la rivière, complètement immobile. En tant que passionnée de faune et de flore, Sandy Rosenblatt savait qu'il était anormal de le voir dans une telle situation et elle a décidé de lui donner un coup de main. « J'ai regardé pendant un moment ou deux. Elle ne s'agitait pas, ne battait pas des ailes et ne se débattait pas. Il était juste assis. J'ai compris que ce n'était pas habituel et qu'il devait être coincé et peut-être en état de choc » a-t-elle déclaré à nos confrères américains de The Dodo.

Désireuse d’aider le petit animal, Sandy Rosenblatt a pataugé dans la rivière, a enlevé sa veste et l'a utilisée pour ramasser le petit hibou, l’envelopper et le réchauffer, comme on pourrait le faire avec un nouveau-né. Ensuite, elle l'a porté en lieu sûr et l'a tenu dans ses bras, essayant ainsi de faire remonter au maximum sa température corporelle. Elle s'attendait à ce qu'il se débatte alors qu'il était tenu par un étranger, mais il était en réalité très calme. Une attitude que Sandy Rosenblatt a prise comme un signe qu'il avait effectivement besoin d’assistance.

Crédit : Sandy Rosenblatt

« Je suppose qu'il était en état de choc, car il ne s'est même pas soucié de moi lorsque je suis allée le chercher dans la rivière. Ou peut-être qu'il savait que je l'aidais et qu'il était simplement content. Je ne le saurai jamais » a confié la jeune femme.

Sandy Rosenblatt a essayé d'appeler différents organismes de secours, mais à ce moment-là de la soirée, ils étaient tous fermés. Elle a fini par appeler le service de contrôle des animaux et leur a fait promettre qu'ils amèneraient le bébé hibou à un refuge qui pourrait s'en occuper correctement. Les services de soins des animaux étaient très occupés ce soir-là, et il leur a fallu un certain temps pour arriver jusque chez elle. Pendant cette longue attente, elle a tenu le petit oiseau contre elle et l'a fait se sentir en sécurité et au chaud. « Après quelques heures de repos, il a commencé à s'animer et à faire des bruits. Il regardait et suivait les insectes qui passaient » raconte-t-elle.

Crédit : Sandy Rosenblatt

Crédit : Sandy Rosenblatt

Pris en charge, le petit hibou a pu être soigné et retrouver sa liberté

Finalement, les soigneurs sont arrivés et ont emmené le bébé hibou au centre de rapaces Owl Moon. Sandy Rosenblatt avait demandé au service de contrôle des animaux de transmettre son numéro au centre afin que le personnel puisse lui donner des nouvelles de son nouvel ami. Ils ont oublié de transmettre son numéro, mais ont collé un papier avec le nom « Sandy » sur le dessus de la cage de transport du hibou. Quand ce dernier est arrivé au refuge, ils ont supposé que c'était son nom et s'y sont tenus.

Quelques jours plus tard, Sandy Rosenblatt a finalement pu entrer en contact avec le refuge, qui a été touché par le fait qu'il soit appelé Sandy en son honneur. Il n'a pas fallu longtemps pour que le hibou Sandy soit prêt à être relâché dans la nature en compagnie d’un de ses congénères. Finalement, pour assister au moment émouvant de la remise en liberté, le refuge a invité la jeune femme et elle a donc pu le voir retrouver son habitat en bonne santé.

Crédit : Sandy Rosenblatt

Crédit : Sandy Rosenblatt

Émouvant comme histoire non ? Cela fait chaud au cœur de voir autant de compassion de la part de cette femme. Un grand bravo à elle !

Source : The Dodo
Plus d'articles
À lire aussi